Signature d'une convention entre Pôle emploi et l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme

Publié le 16/09/2022 - 15:45
Mis à jour le 16/09/2022 - 10:49

Dans le cadre de la 9e édition des Journées nationales de lutte contre l’illettrisme, Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté et l’Agence nationale de lutte contre l’Illettrisme ont signé mercredi 14 septembre une convention de collaboration, en présence de Michel Swieton, directeur régional de Pôle emploi et Hervé Fernandez, directeur de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme.

 © Pole Emploi Bourgogne-Franche-Comté
© Pole Emploi Bourgogne-Franche-Comté

6 % des salariés et 10 % des demandeurs d’emploi seraient confrontés à l’illettrisme, selon l'Insee. Les difficultés à lire, écrire, compter, comprendre un message simple de la vie quotidienne peuvent freiner l’entrée dans la formation professionnelle, le retour à l’emploi et l’accès à une qualification.

Suite à ce constat, Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté et l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme s’engagent à mobiliser conjointement "leurs ressources et leurs expertises". Les parties signataires ont ainsi souhaité renforcer leurs relations et l’efficacité de leurs dispositifs en coordonnant leurs initiatives dans les territoires.

Le partenariat entre Pôle emploi et l’ANLCI s’articule autour de deux axes principaux :

La sensibilisation et l’information du réseau Pôle emploi pour agir contre l’illettrisme

Des actions de sensibilisation des conseillers seront menées au sein des agences Pôle emploi de BFC. Elles s’appuieront sur la diffusion d'outils nationaux et régionaux d’aide au repérage et de mise en mots des situations d’illettrisme qui ont été développés par l’ANLCI.

En complément, des référents illettrisme sont nommés au sein de la Direction régionale, dans chaque direction territoriale et en agences, qui ont en charge la promotion des actions de prévention et de lutte contre l’illettrisme.

La mobilisation des programmes et dispositifs de formation et/ou d’accompagnement des personnes en situation d’illettrisme

Il pourra s’agir notamment :

  • De faciliter l’orientation des publics en utilisant les outils d’ANLCI permettant de mesurer précisément les compétences de base des publics repérés en situation d'illettrisme ;
  • De développer la formation de ceux qui sont les plus en difficultés avec les compétences de base y compris numériques ;
  • De répondre aux besoins économiques locaux sur les compétences recherchées, en particulier sur les secteurs en tension.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.89
légère pluie
le 23/04 à 15h00
Vent
4.85 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
50 %