Situation tendue à l'hôpital de Besançon : des patients Covid-19 transférés vers d'autres régions

Publié le 17/12/2020 - 14:44
Mis à jour le 17/12/2020 - 14:44

Afin de libérer des lits de réanimation et de soins intensifs, y compris pour accueillir des patients non malades de la Covid-19 nécessitant des interventions chirurgicales, le CHRU de Besançon a procédé à une dizaine de transferts de patients vers des établissements en dehors de la région Bourgogne Franche-Comté.

Déjà en mars 2020, une cinquantaine de patients en réanimation avaient été héliportés vers d'autres régions © CHU de Besançon
Déjà en mars 2020, une cinquantaine de patients en réanimation avaient été héliportés vers d'autres régions © CHU de Besançon

Ces opérations complexes de transferts sont pilotées par la Cellule régionale de transferts Bourgogne Franche-Comté, avec le CHU de Besançon et le CHU de Dijon, sous l’égide de l’Agence régionale de santé.

Depuis la mi-novembre déjà et jusqu'au 9 décembre2020, sept patients ont été héliportés vers des hôpitaux du Grand Est. Cette semaine encore, mercredi et jeudi, trois patients hospitalisés à Besançon  ont été transférés par avion vers des hôpitaux d'Ile-de-France et de Nouvelle Aquitaine moins sollicités.

Le CHRU de Besançon connaît une augmentation de son activité qui n'est pas uniquement liée à son activité Covid-19 mais en raison de patients nécessitant d’accéder à des soins spécialisés.

Depuis le début de la deuxième vague, le CHU de Besançon a donc réalisé dix transferts de patients Covid-19 pris en charge dans les services de réanimation et soins intensifs vers des établissements sanitaires hors région. Dans le même temps, l'hôpital de Besançon assure également le transfert de patients de réanimation d’autres hôpitaux de Franche-Comté en mobilisant ses équipes SMUR.

Alors que la préfecture du Doubs alertait sur un taux d'incidence qui s'avère être aujourd'hui le deuxième le plus élevé de France derrière les Ardennes, le CHRU appelle plus que jamais à la prudence à l’approche des fêtes de fin d’année afin de protéger les personnes plus fragiles et éviter de nouvelles contaminations qui renforceraient la tension hospitalière.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.27
partiellement nuageux
le 19/04 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
94 %