Six mois avec sursis pour avoir agressé et insulté le principal d'un collège

Publié le 21/02/2012 - 12:36
Mis à jour le 21/02/2012 - 13:56

Une mère de famille a été condamnée à six mois de prison avec sursis et 750 euros de dommages et intérêts par le tribunal correctionnel de Besançon pour avoir agressé et insulté le principal du collège de sa fille qui avait été exclue de l'établissement. 

PUBLICITÉ

Le procureur à Besançon, Alain Saffar, avait requis lors de l'audience lundi huit mois de prison avec sursis à l'encontre de la prévenue qui comparaissait pour "outrages" et "violences contre une personne chargée d'une mission de service public dans un établissement scolaire".

 En mai 2010, cette femme de 38 ans avait fait irruption dans l'établissement scolaire situé à Besançon en insultant et en bousculant le principal du collège, qui venait d'exclure temporairement sa fille de 14 ans, avant un conseil de discipline.

L'élève de 3e avait été remarquée par sa professeure de mathématiques en train d'utiliser son téléphone portable pendant le cours. L'enseignante avait tenté de lui confisquer l'appareil mais l'adolescente avait refusé en se débattant. Ce n'était pas le premier incident.

Lors de l'audience, le procureur a fustigé les parents qui, "au lieu de faire la leçon à leurs enfants, s'en prennent aux enseignants. Si les parents se comportent de la sorte il n'est pas étonnant que les enfants suivent le même chemin".

 "J'élève seule ma fille, j'avais travaillé la nuit précédente et ma fille n'était pas la seule à avoir des problèmes avec cette prof qui se moquait d'elle et lui tirait les oreilles", a raconté à la barre la mère de famille, employée d'une société de transport. Elle a présenté ses excuses.

(Source :  AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.93
partiellement nuageux
le 23/10 à 3h00
Vent
2.04 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
90 %

Sondage