S.O.S nounours blessé !

Publié le 15/03/2018 - 09:00
Mis à jour le 16/03/2018 - 08:52

Jusqu’au 16 mars 2018, les étudiants de la faculté de médecine de Besançon « soignent » les nounours et autres peluches des enfants de la ville. Objectif : sensibiliser les plus petits au monde de l’hôpital…

De grands couloirs, des blouses blanches, des salles d'opérations et… des nounours. Les corridors de l'UFR Santé à Besançon, d'habitude si silencieux lors des heures de cours, ont été transformés en hôpital pour quatre jours. Ils résonnent des cris de joie et des rires des enfants : leurs peluches favorites se font soigner par les étudiants bénévoles, changés en "nounoursologues" et autres chirurgiens-peluches pour l'occasion.

Nounoursologue à la rescousse

Affublés d'une tenue d'opération – pour les cas les plus sérieux - les écoliers accompagnent les apprentis médecins dans le processus de guérison du nounours. Après une courte consultation, une radio ou une auscultation au stéthoscope, l'étudiant procède à l'opération. Un pansement, un bandage, une piqûre ou même une attelle et le miracle est accompli. Le doudou est soigné.

"Rassurer l'enfant quant au monde de l'hôpital"

"L'objectif est d'abord de rassurer l'enfant quant au monde de l'hôpital" explique Nolwenn, co-organisatrice et bénévole. "Montrer que les blouses blanches, les outils, les bandages et autres ne doivent pas l'effrayer. En accompagnant son nounours comme le fait ses parents avec lui, l'enfant se rassure et comprend le processus."

Les étudiants font également de la prévention durant l'événement. "On explique aux enfants les règles d'hygiène fondamentales : se brosser les dents, se laver les mains... Et aussi que les médicaments ne sont pas des bonbons " complète l'étudiante.

"Youpi, mon nounours est guéri"

L'opération "Hôpital des Nounours" ne se cantonne pas à Besançon. Il s'agit d'un dispositif national opérant dans la plupart des facultés de France. A l'UFR Santé, ils sont deux-cents étudiants bénévoles, provenant de différentes filières (médecine, pharmacie, kinésithérapie…), à s'occuper des trois-cents-soixante écoliers de la ville venus faire soigner leurs nounours pendant ces quatre jours.

Dans le cadre de ce dispositif, le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Besançon, voisin de l'université, a pu apporter le matériel nécessaire aux opérations : bandages, tenues d'opération, blouses, seringues… "Principalement du matériel périmé, qui ne serait pas utilisé autrement" développe Estelle, étudiante organisatrice et bénévole, "mais qui fait assez bien illusion."

Assez bien en tout cas pour les enfants. "Ils s'exclament "Youpi, mon nounours est guéri !" à la fin des opérations" complète la bénévole en souriant.

Infos +

Le dispositif n'est pas ouvert au public ; seuls les enfants provenant d'écoles inscrites préalablement au programme peuvent s'y rendre. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Dans le Haut-Doubs, un nouveau service dédié à l’accueil enfants-parents

Le nouveau service à destination des familles baptisé "Bulle d’air" sera lancé le 4 avril 2024 au sein de la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs en itinérance sur trois communes, Vercel-Villedieu-Le-Camp, Valdahon et Les Premiers Sapins. Ouvert à tous, le service est gratuit, préserve l’anonymat et est accessible sans réservation, ni engagement.

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.55
nuageux
le 12/04 à 18h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
65 %