Alerte Témoin

Anti-pub : de nombreux panneaux publicitaires recouverts cette nuit à Besançon...

Publié le 14/02/2020 - 09:44
Mis à jour le 15/02/2020 - 18:31

Alternatiba et ANV-COP21 Besançon, en partenariat avec le Collectif grand bisontin du Pacte pour la Transition, ont mené une action anti-publicité dans la nuit du 13 au 14 février, jour de la Saint-Valentin, "fête marchande emblématique".

Cette mobilisation s’inscrit dans une journée d’actions organisée au niveau national. "Elle vise à mettre en évidence le lien entre publicité et dérèglement climatique et à interpeller les futur·es maires afin de leur demander de limiter sa place dans nos communes !" expliquent les associations. "Elle porte des revendications concrètes, en s’appuyant sur la mesure 22 du Pacte pour la Transition, adaptée au niveau local pour la collectif grand bisontin du Pacte."

400 000 et 800 000 messages publicitaires par an et par personne

Chaque personne reçoit entre 400 000 et 800 000 messages publicitaires par an (Source : Pêtre, 2007). Pour les associations, "Ces injonctions à consommer plus que ce dont nous avons réellement besoin sont omniprésentes dans la société" jugent les associations. "La publicité représente une pollution sur plusieurs aspects : paysagère (panneaux 4x3m), énergétique (panneaux lumineux et numérique), environnementale (dérèglement biologique de la faune et la flore dû à la pollution lumineuse), sanitaire (lumière bleue des écrans), etc."

"Une concurrence déloyale avec les petits commerçants"

Alternatiba et ANV-COP21 Besançon pensent également qu'"il convient aussi de questionner la prédominance du discours du secteur marchand sur les autres secteurs (politique, associatif, culturel, etc.)". Et d'ajouter : "Actuellement le système publicitaire permet la liberté d’expression des grandes entreprises qui ont les moyens d’accéder à ce service, créant ainsi une concurrence déloyale avec les petits commerçants et les entreprises locales qui, eux, participent à la vie économique de leur territoire : seulement 0,0002% des entreprises françaises utilisent 80% des espaces. Un modèle économique inéquitable qui doit être repensé à l’échelle locale dans le respect des lois et de la charte paysagère."

Le Règlement Local de Publicité, un levier face au dérèglement climatique

Dans l’espace public, la publicité est surtout présente par voie d’affichage. Or, les collectivités locales ont le pouvoir de réglementer fortement la publicité dans leur espace public.

Des Règlements Locaux de Publicité (RLP) qui peuvent être élaborés et/ou révisés par les communes ou les intercommunalités (i). "Les collectivités peuvent alors décider de diminuer la visibilité des messages publicitaires, ceci en limitant leur taille et leur type, en réduisant leur nombre dans l’espace public, en arrêtant les contrats de mobiliers urbains publicitaires, en supprimant les panneaux numériques, etc."

Alors que le Grand Besançon Métropole a engagé la mise en œuvre d’une concertation préalable pour le RLPi - délibération du 16/12/19 -, la Ville de Besançon a, quant elle, arrêté son RLP qui rentre désormais dans sa phase de consultation publique jusqu’en juillet 2020 - délibération du 16/12/19. Un RLP auquel Alternatiba et ANV-COP21 Besançon ont eu accès "et qui est loin d’être ambitieux et restrictif au vu de l’urgence climatique". A ce jour, le RLP n’est toujours pas mis en ligne sur le site de la Ville de Besançon.

50 à 70% des solutions se situent à l'échelle locale, selon le GIEC

"Pour construire un monde soutenable pour nos enfants", Alternatiba et ANV-COP21 Besançon demandent aux futurs responsables politiques de s'engager à mettre en œuvre les mesures concrètes proposées par le Pacte pour la Transition. D'après le GIEC, "50 à 70% des solutions se situent à l'échelle locale".

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Essayage, nombre de clients, masques… : quelles sont les mesures prises par les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.

Auriez-vous envie de tout casser pour vous détendre à Besançon ?

C'est l'idée de Clément Ducret, 24 ans, et Lucas Chartier, 25 ans, deux jeunes entrepreneurs bisontins : créer un lieu où tout le monde pourrait venir se défouler dans le but d'évacuer son stress… Ce concept de salle de défoulement existe aux États-Unis, au Canada, et dans des grandes villes de France . Avant de lancer le concept à Besançon, les deux entrepreneurs lancent un questionnaire à la population…

Déconfinement : découvrez les autorisations dérogatoires accordées par le Préfet du Doubs

Dans le cadre du déconfinement progressif régi par le décret n°2020-548 du 11 mai 2020 et sur proposition des autorités concernées, ce vendredi 22 mai 2020, le Préfet du Doubs a autorisé à titre dérogatoire, par arrêté plusieurs accès et pratiques dont la réouverture du musée du Temps à Besançon ou encore l’accès du public aux bateaux de plaisance "Bateaux du Saut du Doubs" et des "vedettes panoramiques" sur la commune de Villers-le-Lac.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.05
ciel dégagé
le 28/05 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
92 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune