Télétravail obligatoire : une amende jusqu'à 1.000€ par salarié pour les entreprises récalcitrantes

Publié le 30/12/2021 - 09:56
Mis à jour le 30/12/2021 - 09:26

La ministre du Travail Elisabeth Borne a annoncé ce jeudi 30 décembre que les entreprises qui ne respecteront pas le télétravail obligatoire avec leurs salariés pourront être punies d’une amende jusqu’à 1.000€ par salarié.

La ministre du Travail Elisabeth Borne à Besançon le 23 novembre 2021. © Alexane Alfaro
La ministre du Travail Elisabeth Borne à Besançon le 23 novembre 2021. © Alexane Alfaro

Pour faire face à la circulation épidémique et à la cinquième vague, de nouvelles mesures entrent en vigueur. Dès le 3 janvier, le recours au télétravail sera rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.

La ministre du Travail a expliqué ce jeudi matin sur LCI que l'amende administrative pouvant s'élever à 1.000€, sera infligée aux employeurs récalcitrants et par salarié "dont la situation n'est pas conforme" et ce "dans la limite de 50.000€".

Cette sanction sera introduite via un amendement dans le projet de loi sur le pass vaccinal d'ici la fin de la semaine.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

La prime exceptionnelle de rentrée versée le 15 septembre

Plus de 10 millions de foyers vont bénéficier de la prime de rentrée, une aide exceptionnelle de 100 euros, plus 50 euros par enfant à charge. Cette "aide exceptionnelle de solidarité" sera versée le 15 septembre 2022 aux bénéficiaires des minima sociaux (RSA, allocation aux adultes handicapés…), ainsi qu'aux étudiants boursiers, a déclaré le ministère des Solidarités.

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.96
légère pluie
le 19/08 à 12h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
80 %

Sondage