Alerte Témoin

Tendance: le succès des cabanes dans les arbres

Publié le 31/07/2009 - 09:10
Mis à jour le 31/07/2009 - 09:10

Le phénomène, né en Bretagne, est assez récent, mais se développe à vitesse grand V.

En Franche-Comté, il existe deux sites qui proposent à la location des cabanes dans les arbres. Un autre se situe au Locle, en Suisse voisine. « C’est un retour aux sources, un attrait pour la simplicité », explique Gaspard de Moustiers qui a créé « Les cabanes des grands lacs » à Chassey-les-Montbozon en Haute-Saône en complément du camping initié par son grand-père et d’un parc de loisirs lancé par son père.
 
Il propose huit cabanes à la location nichées entre 5 et 15 mètres de haut dans des chênes centenaires. « Ca marche en permanence », constate-t-il avec satisfaction, mais sans crier victoire. En effet, il s’interroge sur cet engouement. Phénomène de mode ou tendance durable ? On verra plus tard. En attendant, il propose une offre originale qui plait et qui est « dans l’air du temps ».
 
« Tout le monde a eu un jour sa cabane dans un arbre ou, au minimum, en a rêvé. C’est ça que les gens veulent retrouver ici. Il y a un côté seul au monde dans un cadre à la fois rustique mais mignon », relève Gaspard de Moustier qui a copié l’idée en Bretagne et qui fait partie du réseau national « La cabane en l’air » qui compte déjà une vingtaine d’adhérents.
 
« J’ai fait le choix de cabanes sans eau courante, sans électricité et sans douche. Il y a des toilettes sèches », explique le jeune entrepreneur constatant avec satisfaction que les « cabaneurs » en sont ravis et ne sont pas contrariés par l’obligation de descendre de l’arbre pour se doucher.
 
Toutes les cabanes ne sont pas aussi rustiques. Celles de Jean-Paul Gay à Syam dans le Jura sont électrifiées et disposent de l’eau courante. Comme celles de la famille Vuilleumier en Suisse qui ressemblent à de vraies maisonnettes suspendues à des frênes entre 5 et 8 mètres du sol. Leur agencement est plutôt luxueux avec petite cuisine, douche, WC et poêle suédois. On est plus dans l’esprit studio que cabane. Là aussi, il n’y a plus de disponibilités avant septembre.
 
« En une nuit, les gens ont l’impression d’avoir une semaine de vacances derrière eux », note Gaspard de Moustier se basant sur la lecture des livres d’or disposés dans les cabanes. Seuls inconvénients, les vents forts et les orages violents. « Nous sommes en liaison avec les services de la météo et lorsque de vents violents ou des alertes orange pour des orages sont annoncés, nous fermons les cabanes. Ce qui arrive très rarement », note le propriétaire.
 
Les cabanes sont louées au prix de 113 euros la nuit pour deux avec petit déjeuner, dîner possible pour 45 € les deux.
 
 
- Les cabanes des grands lacs - La Forge de Bonnal - 70230 Chassey-les-Montbozon - 06 61 94 70 88
 
- Le domaine de Syam – 240, rue de Rengourd - 39300 Syam - 03 84 44 72 40
 
- Les Nids - Le Locle (Suisse) - 032/931 32 59 - www.lesnids.ch
 
 
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.

Il est aujourd’hui possible de régler ses impôts et autres factures administratives chez le buraliste, mais à quelques conditions

Mise à jour le 1er août • La direction générale des Finances publiques a noué un partenariat avec le réseau des buralistes afin de proposer une offre de paiement de proximité pour régler vos impôts, amendes (ce qui était déjà possible auparavant) ou factures de service public (avis de cantine, de crèche, d’hôpital…). Ce service est mis en place dès ce mardi 28 juillet.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.16
    légère pluie
    le 03/08 à 18h00
    Vent
    3.23 m/s
    Pression
    1012 hPa
    Humidité
    49 %

    Sondage