Trafic d'armes en Haute-Saône et dans les Vosges : cinq suspects renvoyés devant la justice

Publié le 09/11/2019 - 09:03
Mis à jour le 09/11/2019 - 09:03

Cinq hommes suspectés d'être liés à un trafic d'armes dans les Vosges et en Haute-Saône, où une quarantaine d'armes de poing et de fusils ont été saisis, seront jugés en janvier par le tribunal correctionnel de Vesoul, a annoncé ce vendredi 9 novembre 2019 le parquet.

L'enquête de la gendarmerie a débuté en août après le vol de plusieurs armes chez un particulier, en Haute-Saône, a indiqué le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic, lors d'une conférence de presse.

Parmi les suspects, des ferrailleurs âgés de 22 à 34 ans, un seul avait des antécédents judiciaires. Le butin de leurs vols transitait par un brocanteur-antiquaire de 42 ans installé à Plombières-les-Bains (Vosges). Ils ont été interpellés mercredi avec le soutien du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) de Dijon et d'un peloton spécialisé de protection de la gendarmerie (PSPG), a précisé le lieutenant-colonel Sung Dae Faucon, commandant du groupement de gendarmerie de la Haute-Saône.

Les cinq hommes ont été présentés vendredi en comparution immédiate pour "vols en réunion", "recel de vols", "acquisition, détention, offre et cession d'armes de catégorie B". Ils ont demandé un délai pour préparer leur défense et seront jugés le 31 janvier à Vesoul.

Lors de perquisitions à leurs domiciles et chez le brocanteur, 16 revolver et pistolets "qui peuvent être utilisés pour des braquages", ainsi que 28 fusils de chasse et carabines ont été saisis par les gendarmes. Quinze kilos de munitions, six grenades et des brouilleurs GSM, permettant notamment d'empêcher les alarmes de fonctionner, ont également été saisis, a précisé le procureur.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Jura : quatre lycéens meurent, prisonniers de leur voiture tombée dans un lac

Quatre lycéens, trois mineurs et une jeune majeure, sont morts mercredi, restés prisonniers de leur voiture tombée dans le lac de Chalain (Jura) alors qu'ils circulaient sur une route verglacée. Un cinquième occupant de la voiture est parvenu à s'en extraire et à donner l'alerte, a précisé Lionel Pascal, procureur de la République de Lons-le-Saunier.

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.15
peu nuageux
le 21/01 à 21h00
Vent
2.5 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
42 %

Sondage