Traitement des déchets : 30 foyers cobayes pour le compostage par les vers

Publié le 24/06/2010 - 10:20
Mis à jour le 24/06/2010 - 10:20

Le Syndicat mixte de Besançon et sa région pour le traitement des déchets (Sybert) va mener une expérimentation avec 30 foyers volontaires qui vont tester deux modèles de lombricomposteurs. Ils seront accompagnés par le Sybert pendant 6 mois et un forum Internet va être mis en place pour répondre à leurs questions. Ce sera l’occasion d’échanger sur l’installation des ces nouveaux compagnons…

PUBLICITÉ
Si l’expérience s’avère positive, le système sera proposé aux habitants de Besançon et sa région. Le lombricompostage est une méthode de compostage de la matière organique grâce au travail de l’eisenia, un vers glouton qui se régale de nos déchets frais.
 
Le lombricomposteur est composé d’un socle sur lequel sont installés progressivement 2 à 3 plateaux. Au début, les vers sont installés dans le premier plateau d’alimentation. Une fois plein, les déchets frais seront déposés dans le plateau supérieur. Attirés par la nourriture, des vers vont monter dans ce plateau pendant que d’autres resteront dans le plateau initial terminer de consommer les épluchures et délicieuses fanes de carottes et ainsi finir le processus de compostage.
 
Lorsque les déchets du premier plateau sont entièrement décomposés, on récolte le compost qui sert au rempotage des plantes vertes ou jardinières. Un robinet situé sur le socle permet de récupérer un excellent engrais liquide très apprécié des plantes vertes.
 
Pour les habitants d’appartements ou de maisons dont le jardin est trop petit pour y installer un composteur classique, le lombricompostage est une solution efficace pour alléger le volume de sa poubelle et fournir un engrais de grande qualité.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.27
ciel dégagé
le 20/09 à 9h00
Vent
7.12 m/s
Pression
1023.9 hPa
Humidité
46 %

Sondage