Alerte Témoin

Traitement des déchets : un concours lancé pour les communes et les associations...

Publié le 27/05/2018 - 07:15
Mis à jour le 27/05/2018 - 21:31

Le Syndicat mixte de Besançon et de sa région pour le traitement des déchets (SYBERT) lance un grand concours de démarches éco-citoyennes : les "Trophées Initiatives D"  ce mois de mai 2018. Ce dernier est ouvert aux communes et aux associations. Les gains vont de 500 à 5.000 euros.

Dchtssybert2017012018.JPG
© Hélène Loget

Concours

Grâce à ce concours, le Sybert souhaite "faire émerger et récompenser les initiatives locales en matière de réduction et de valorisation des déchets". 

Comment participer ? 

Deux types d’acteurs sont concernés : les mairies et les associations loi 1901 situées sur le territoire du Sybert. Pour concourir, il suffit de remplir le dossier de candidature correspondant à sa catégorie en renseignant les différentes rubriques, qui seront ensuite évaluées par le jury, à savoir : 

  • nombre de personnes touchées/impactées par l’action présentée ;
  • durée : action ponctuelle/action récurrente, fréquence ;
  • inscription dans une démarche globale de réduction et/ou de valorisation des déchets ;
  • quantité de déchets détournée/valorisée ;
  • gains : économiques, sociaux, environnementaux… ;
  • moyens mobilisés ;
  • critère d’originalité/esthétisme ;
  • reproductibilité.

Les actions doivent avoir un intérêt pour le Sybert. De ce fait, elles devront "avoir lieu sur son territoire et présenter un axe fort en matière de réduction et/ou de valorisation des déchets", est-il précisé. Elles ne devront pas avoir été mises en œuvre avant le 1er janvier 2014.

Sur quelles thématiques ?

Plusieurs thématiques sont possibles (liste non-exhaustive) : 

  • compostage : individuel ou collectif ;
  • gaspillage alimentaire ; 
  • tri des déchets ; 
  • déchets toxiques ;
  • éco-consommation : remplacer le jetable par le réutilisable, acheter sans emballage, produits ménagers non-toxiques/fabrication maison de produits ménagers... 
  • réparation/réemploi ;
  • éco-exemplarité ;
  • déchets verts.

Trois prix par catégorie 

Chaque lauréat remportera une subvention qui récompensera l’action mise en place. 
Leur montant est le suivant : 

Communes :

  • 1er prix : 5 000€
  • 2ème prix : 2 500€
  • 3ème prix : 1 000€

Associations :

  • 1er prix : 2 000€
  • 2ème prix : 1 000€
  • 3ème prix : 500€

Info +

  • Les candidatures sont d’ores et déjà ouvertes, et ce, jusqu’au 15 septembre 2018.
  • Le dossier de candidature et le règlement de ce concours sont téléchargeables sur www.sybert.fr.
  • Les lauréats seront récompensés lors d’une soirée de remise de prix, mardi 20 novembre à Micropolis, en clôture d’un salon professionnel sur les déchets et avant une conférence grand public animé par Jérémie Pichon de La famille presque Zéro déchet.
  • Le Jury est composé de six membres dont un Président : deux élus du SYBERT, un élu de la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon, un élu de la Communauté de Communes Loue Lison, un élu de la Communauté de Communes du Val Marnaysien et un élu du Conseil d’Administration de l’Association des Maires du Doubs.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.

Il est aujourd’hui possible de régler ses impôts et autres factures administratives chez le buraliste, mais à quelques conditions

Mise à jour le 1er août • La direction générale des Finances publiques a noué un partenariat avec le réseau des buralistes afin de proposer une offre de paiement de proximité pour régler vos impôts, amendes (ce qui était déjà possible auparavant) ou factures de service public (avis de cantine, de crèche, d’hôpital…). Ce service est mis en place dès ce mardi 28 juillet.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.26
    légère pluie
    le 04/08 à 15h00
    Vent
    2.95 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    32 %

    Sondage