Transju’Cyclo : une première édition réussie marquée par les victoires de Zian Mouchet et Marie Travers

Publié le 18/09/2022 - 18:52
Mis à jour le 19/09/2022 - 08:35

A Champagnole ce dimanche 18 septembre, la Transju’Cyclo a fêté la victoire de Zian Mouchet et Marie Travers en féminine sur la plus grande distance, 146 km dans les Montagnes du Jura sous un beau soleil et un temps relativement frais. Avec plus de 750 participants, engagés sur les trois distances, cette première édition a rempli tous les objectifs que les organisateurs s’étaient donnés.

 © Transju'Cyclo
© Transju'Cyclo

"Avec cette fraîcheur, il ne faut pas démarrer trop vite, il faut y aller doucement au début, bien s’habiller, se découvrir progressivement et surtout bien boire." Tels étaient les conseils du cycliste professionnel, Clément Berthet, juste avant le départ. Avec 4 petits degrés à 8h30, les participants n’ont pas manqué d’écouter ce conseil. Trois vagues successives de départ ont été données avec une nouveauté : la possibilité, pour les concurrents, de choisir son parcours en cours de route. Ainsi, ils étaient 133 sur les 65 km, 338 sur les 110 km et 220 sur les 146 km.

Un parcours qui fait l’unanimité

Zian Mouchet, 19 ans, est le premier vainqueur de La Transju’Cyclo 146 km, : "Je suis super content. C’était bien mais j’ai eu un peu froid, mais le parcours était très beau, il y avait de belles bosses, ce n’était pas si mal pour une première". Il a mis 3h59’53 à plus de 36 km/h. Il est suivi de Geoffrey Lucat 2e et Nicolas Chauveau 3e.

Le cycliste et ambassadeur de l’épreuve, Clément Berthet s’est classé 18e des 146 km après 4h11’24 de course. Une belle performance, lui qui disait avant le départ : "je suis revenu tard hier d’une épreuve au Luxembourg, je vais donc y aller tranquillement car je suis en récupération…". Et à son arrivée il déclarait : "j’ai pris beaucoup de plaisir, c’était top, le parcours était très sympa. Du coup j’ai fait la grande distance et je me suis pris au jeu au début, j’ai forcé un peu pour rester avec le premier groupe jusqu’à Longchaumois où j’ai habité pendant longtemps et ensuite, j’ai terminé avec un petit groupe et c’était vraiment très sympa."

Du côté des femmes, c’est Marie Travers, 27 ans, qui remporte cette première édition en 4h39’33 à plus de 32 km/h. "Ça s’est très bien passé jusqu’au 110e km et après c’était un peu dur. J’ai essayé de suivre la tête de course, j’étais avec un groupe de 5 et puis après il y en a 3 qui sont partis, j’ai essayé d’accrocher, mais ce n’était plus possible. Franchement, le parcours est très bien, j’ai adoré."

Du côté des 65 km, on note un doublé suisse avec Arnaud Dupré qui remporte l’épreuve en 1h47’35 avec une vitesse moyenne de 36 km et Deborah Vautey , chez les femmes, en 2h06’07 à la vitesse de 31 km/h.

Pour les 110 km, les vainqueurs de cette première édition sont Xavier Rufo en 2h57’31 à la vitesse de 37 km/h et chez les femmes, Marine Strappazzon du Team ESF Scott en 3h27’47 à la vitesse de 32 km/h.

Le Jura une terre de vélo

Le président du département du Jura et de la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura, Clément Pernot a exprimé sa satisfaction lors de la remise des prix : "Je souhaite exprimer toute ma satisfaction auprès des organisateurs et des équipes. En soutenant cette épreuve avec le département du Jura et les forces vives du secteur de Champagnole, on affirme notre volonté d’être une terre de cyclisme avec une identité touristique nouvelle. Nos décors naturels qui sont magnifiques nous donne un terrain de jeu extraordinaire pour les compétiteurs vélo de premier niveau - Le Tour de France d’ailleurs ne s’y trompe pas car il vient régulièrement dans le secteur - et notre territoire est aussi un secteur commercial de premier niveau. Le Jura est une terre de vélo on doit l’affirmer haut et fort, on doit multiplier les épreuves telles que celle-ci car on voit qu’en agissant ainsi on connaît un vrai succès, tout cela grâce à des organisateurs de talent et aux bénévoles présents"

Le Maire de Champagnole, Guy Saillard, a ajouté que "les Champagnolais aiment le vélo. Nous avons de nombreuses manifestations de vélo, mais là c’est une manifestation de masse, un événement qui draine des cyclistes de la France entière qui viennent découvrir notre belle région. Avec plus de 800 participants pour une première édition, c’est autant de personnes qui viennent découvrir notre terre de jeu. Car nous nous engageons sur un événement sportif, mais nous nous devons de regarder les retombées économiques et touristiques."

Fort de cette première édition qui a répondu aux objectifs en rassemblant près de 1.000 participants sur deux jours, avec des amateurs, élites et professionnels, sur des parcours répondant aux attentes des cyclistes, les organisateurs confortent leur volonté et annoncent d’ores et déjà la deuxième édition qui se déroulera en septembre 2023, avec des nouveautés à venir.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Une veste polaire de randonnée éco-conçue à ne pas manquer chez Decathlon à Besançon !

PUBLI-INFO • Depuis plusieurs années, Decathlon s'efforce de réduire son empreinte carbone et de proposer des produits plus responsables. Au pied du Mont Blanc, dans son centre international de conception, son équipe a donc éco-conçu une veste polaire chaude, stretch et respirante pour des randonnées régulières. Il s'agit de la polaire de randonnée MH520 HOODIE pour homme et femme.

L’ESBF se révolte, le GBDH n’était pas loin

Côté handball ce week-end, l'ESBF a bien réagi face à Mérignac, tandis que le GBDH s'est incliné d'un rien face à Saran. En revanche, ça ne passe toujours pas pour Palente handball, dernier du classement avec zéro victoire. Côté foot, le Racing Besançon a aisément validé son accés pour le prochain tour de la Coupe de France.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.86
partiellement nuageux
le 03/10 à 15h00
Vent
3.96 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
63 %

Sondage