Transport : les commerçants de Besançon ne veulent plus du tramway

Publié le 08/12/2009 - 09:52
Mis à jour le 08/12/2009 - 09:52

Le président de l’Union des commerçants de Besançon, Jérôme Cart, a annoncé ce matin son choix en faveur du bus à haut niveau de service avec un maillage de petit bus électriques pour couvrir le centre-ville. Selon lui, le projet actuel coûterait l’équivalent de « 300 Sonorama »…

 ©
©
Ni de tramway par le centre-ville, ni par les quais. L’union des commerçants, qui annonce 250 adhérents, a décidé après une longue étude émaillée de visites dans plusieurs villes (Reims, Le Mans, Angers…) de changer d’avis. Après avoir pris position dans un premier temps pour un tramway passant par les quais, Jérôme Cart, ne veut pas d’un projet qui coûterait autant que « 300 Sonorama ».
 
Alors que la mairie chiffre le tramway à 220 M€, le président de l’Union des commerçant estime que l’on ne pourra pas descendre en-dessous de 280-300 M€. «Nous faisons une analyse critique et constructive. On ne veut pas partir dans une polémique. Notre choix est purement économique », a-t-il complété.
 
Evoquant le coût, les 36 mois de travaux, les importantes baisses de chiffre d’affaires pour les commerçants, il écarte « l’option centre-ville qui ne réglerait rien au niveau du transport et l’option par les quais qui aurait simplement l’avantage d’être un moindre mal ».
 
«On voudrait que la CAGB étudie l’option du bus à haut niveau de service avec un maillage de petits bus électriques au centre-ville », a souhaité Jérôme Cart, notamment pour son moindre coût évalué selon lui à seulement 150 M€. « Une somme finançable », a-t-il précisé en indiquant que son annonce intervient à la veille de deux réunions importantes. Celle du 6 décembre qui doit mettre à plat le dossier après les contraintes émises par le préfet et la réunion plénière de la CAGB du 21 décembre.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Un mois sans utiliser votre voiture, ça vous dit ?

Du 1er au 30 juin 2021, Ginko et ses partenaires proposent pour la première fois sur le territoire de Grand Besançon Métropole une expérience d’éco-mobilité afin d’encourager les automobilistes à tester des alternatives à l'utilisation de la voiture solo. 40 candidats sélectionnés feront l’expérience d’une vie sans véhicule personnel pendant un mois. Les volontaires ont jusqu’au 10 mai pour candidater.

Réouverture du pont de Velotte

Depuis le 15 février dernier, le pont de Velotte à Besançon est fermé à la circulation automobile et piétonne. Prévue ce vendredi 23 avril 2021, la réouverture a été retardée d'une semaine suite à un problème d'approvisionnement.

SNCF réseau lance un appel à projets pour l’environnement : 650.000 euros mobilisés

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.

RN 57 : le Modem dit « OUI » à la 2 x 2 voies

Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et conseiller du Grand Besançon Métropole et Jean-Paule Michaud, maire de Thoraize et vice-président du Grand Besançon chargé de l'aménagement du territoire, se prononcent ouvertement en faveur du doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure. Leur formulaire en ligne a déjà récolté près de 500 adhésions...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.22
légère pluie
le 14/05 à 9h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
100 %

Sondage