Transports scolaires pour la rentrée 2018/2019 : les élèves doivent s'inscrire sur le site de la Région

Publié le 17/05/2018 - 14:53
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:13

Tous les élèves qui ne situent pas dans un territoire de couvert par un réseau de transport urbain (Grand Besançon, Pays de Montbéliard Montbéliard, Dijon...)   doivent s'inscrire obligatoirement à partir du mardi 22 mai 2018 sur le site internet dédié de la région. 

sa_titre.jpg
illustration © dr
PUBLICITÉ

Depuis le 1erseptembre 2017, la Région Bourgogne-Franche-Comté remplace les départements dans l’organisation des transports scolaires, à l’exception du transport des élèves en situation de handicap.  

Les modalités d’inscriptions sont identiques aux années précédentes, sauf pour les élèves du Doubs et de la Nièvre, qui doivent, de la maternelle à la terminale, se réinscrire obligatoirement via le site internet de la Région.

Tous les départements sont concernés à l’exception du Territoire de Belfort. « Pour assurer une continuité de service aux familles, la Région reconduit, pour la rentrée 2018-2019, l’ensemble des dispositifs tels qu’ils existaient dans les départements » explique la région sur la page dédiée aux transports scolaires. « Les modalités d’inscription, les tarifs et les règlements de transports scolaires restent donc les mêmes« .

Les élèves et leurs familles sont invités à s’inscrire uniquement en ligne pour une nouvelle demande ou un renouvellement et connaitre le suivi de son dossier. Une fois l’inscription réalisée, les cartes de transports scolaires seront distribuées fin août/début septembre. Dès réception, la carte devra être présentée au conducteur, à chaque montée dans le car.

L’ouverture des inscriptions est programmée pour le mardi 22 mai 2018.Sur la page des transports scolaires, il suffit de cliquer sur le numéro de département concerné pour inscrire chaque élève qui se situe en dehors d’un périmètre urbain. Tout dépend de l’établissement concerné et du lieu de résidence de l’élève. Cela ne concerne donc pas les transports scolaires au sein de l’agglomération de Besançon. Un élève qui reste dans le Grand Besançon n’est par exemple pas concerné par l’inscription. En revanche, s’il doit rejoindre un établissement en dehors de l’agglomération il doit s’inscrire pour être prise en charge. Les établissements professionnels extérieurs au département du Doubs mais situés dans la Région Bourgogne-Franche-Comté entrent également dans le champ d’application.

 Info + 

La Région Bourgogne-Franche-Comté est responsable des transports scolaires de plus de 140 000 élèves. Pas moins de 3 045 circuits scolaires sont organisés chaque jour auxquels s’ajoutent le réseau ferroviaire régional et les lignes routières interurbaines régulières. En 2018, la Région consacre plus de 135 millions d’euros à ce service public.

Dans le Doubs, le réseau Mobigo (ex-lignes Mobidoubs) transporte chaque année environ 26 000 élèves, grâce à 375 véhicules sur 525 circuits. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.3
couvert
le 20/10 à 9h00
Vent
3.19 m/s
Pression
1005.97 hPa
Humidité
88 %

Sondage