Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Publié le 03/09/2019 - 10:37
Mis à jour le 03/09/2019 - 10:37

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

tutorat sante? paces besancon
Illustration (2018) © Tutorat Santé besançon Facebook
PUBLICITÉ

La Tut’Rentrée est un moment d’échange entre les étudiants de deuxième ou troisième année et les futurs PACES (étudiants en première année commune aux études de santé) qui leur permet de trouver des réponses à leurs interrogations sur le déroulement de cette année. L’année commence donc sur les chapeaux de roues pour les futurs étudiants qui débuteront dès lundi prochain le marathon de la PACES…

Pour les tuteurs aussi, cette journée est également l’occasion de faire une transition entre l’ancienne et la nouvelle équipe « d’étudiants tuteurs » qui seront formées dès cette semaine à la docimologie (l’art du QCM) par des professeurs qualifiés de la faculté, ainsi que par leurs anciens collègues.

Soutien psychologique et soutien universitaire

« Lorsque l’on passe un concours, rien n’est facile, cela demande beaucoup de travail et d’énergie » explique l’équipe du Tutorat Santé Besançon. « Parfois le moral n’est pas au rendez-vous, des difficultés peuvent se faire ressentir. Mais le Tutorat est un soutien indispensable pour l’étudiant aussi bien au niveau psychologique qu’au niveau des questions concernant les cours« .

Réforme du premier cycle

Contenu des cours, méthodes de travail, conseils de vie étudiante : chaque nouveau venu va a pu découvrir ce qui l’attend lors de cette nouvelle année. Une simulation de cours est aussi proposée par un professeur de pharmacologie. Et cette année la prérentrée permet de présenter la réforme du Premier cycle qui sera effective à partir de la rentrée 2020-2021.

Selon Agnès Buzyn, la réforme doit permettre d’ »augmenter de 20% » le nombre de médecins formés pour permettre un « meilleur accès aux soins sur l’ensemble du territoire ». Autrement dit, il faut faire sauter le célèbre numerus clausus, fixé jusqu’alors à l’échelle nationale. Parmi les 60 000 candidats, tout le monde ne pourra pas devenir médecin pour autant. Le nombre d’admis sera désormais du ressort des universités, qui fixeront un nombre d’admis en fonction des besoins du territoire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.08
légère pluie
le 17/10 à 18h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1015.15 hPa
Humidité
98 %

Sondage