UFC : après la mobilisation, les réactions de l’AMEB

Publié le 23/11/2016 - 15:46
Mis à jour le 23/11/2016 - 15:46

Le mardi 22 novembre 2016, plus de 500 étudiants se sont mobilisés devant le siège de l’Université de Franche-Comté lors du Conseil d’Administration. Ils dénonçaient la disparition d’une partie des sciences humaines. Après cette manifestation, l’Association Multiculturelle des Étudiants Bisontins prévoit une nouvelle assemblée générale le jeudi 24  novembre 2016 à l’amphithéâtre Donzelot dans les locaux de la faculté des lettres de Besançon pour maintenir la pression.

La mobilisation continue

PUBLICITÉ

L’AMEB est en colère face à la réaction de la direction de l’Université de Franche-Comté qui a, le mardi 22 novembre 2016, fait appel à la force et a fait intervenir la police pour empêcher le blocage du CA. Malgré la forte mobilisation et l’envoi d’une délégation de 10 étudiants et 7 enseignants, la réponse du Conseil d’Administration n’a pas satisfait l’Association Multiculturelle des Étudiant Bisontins, puisque les membres restant du CA ont voté pour les gels de postes décrié par les manifestants.

Les formations de Musicologie ou encore de LLCE italien pourraient disparaître

Un nouveau Conseil d’Administration va se tenir le 16 décembre 2016 pour voter le budget de l’UFC en 2017 et la carte des formations (qui prévoit la suppression des licences de musicologie, LLCE italien, LLCE russe et de l’option TAL ainsi que la réduction du volume horaires des autres formations).

L’AMEB compte bien se mobiliser jusqu’à cette date. Elle organise une Assemblée Générale le jeudi 24 novembre à 12 heures dans l’amphithéâtre Donzelot à Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.74
couvert
le 22/05 à 0h00
Vent
1 m/s
Pression
1019.57 hPa
Humidité
96 %

Sondage