Un Bisontin recherche des partenaires pour une course au large en solitaire

Publié le 29/09/2022 - 11:09
Mis à jour le 29/09/2022 - 11:09

Grégoire Petetin, ex-Bisontin exilé en Bretagne pour assouvir sa passion de la voile, a décidé de se lancer dans une course au large en solitaire en septembre 2023. Il est à la recherche de plusieurs partenaires susceptibles de l’aider dans son projet. 

Grégoire Petetin espère faire partie des skipeurs venus du monde entier qui prendront le départ de la Mini Transat en septembre 2023 aux sables d’Olonne. L’ex Bisontin, qui vit désormais à Concarneau pour y exercer son métier-passion de moniteur de voile, en a fait son principal objectif. "C’est une course initiatique dans laquelle on est seul sur le bateau et sans assistance avec uniquement un GPS et une radio. Beaucoup de grands skippeur sont passés par la Mini Transat" nous explique Grégoire. Il a donc fait l’acquisition en février 2022 auprès d’une amie d’un bateau de 6,50 mètres (un mini 6.50) avec lequel il projette de traverser l’Atlantique en solitaire lors de la Mini Transat. 

Une qualification déjà assurée

Pour participer à cette course qui a lieu tous les 2 ans, l'institution organisatrice, la classe mini, met en place un parcours de qualification, composé de multiples courses côtières et de large. Avec "une première saison de course et l'équivalent de 5.000 km parcouru sur l'eau en 6 mois", Grégoire a déjà assuré sa qualification à la course. 

Un budget idéal de 70.000€ à rassembler

Mais pour réussir à concrétiser son rêve, le Bisontin d’origine a besoin « de soutien et de m'entourer d'une équipe ». Car si le bateau est acheté et la qualification assurée, les finances elles, sont encore manquantes. "Pour bien faire les choses, j’aurais besoin idéalement d’un budget de 60/70.000 €". Une grosse somme d’argent qui permettrait notamment à Grégoire de pouvoir entretenir le bateau mais aussi changer les voiles "qui en ont bien besoin" mais également de permettre de couvrir tous les frais de fonctionnement pour l’ensemble de sa saison.

S’il atteint son objectif financier, Grégoire pourra non seulement entreprendre sereinement sa saison 2023 mais surtout être au départ des sables d’Olonne en septembre 2023 et s’élancer au large en direction de la Guadeloupe avec une étape entre aux Canari. Souhaitons lui bon vent ! 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Zoom sur les Francs-Comtois qui disputeront les JO de Paris 2024

Au total ils seront huit athlètes originaires de la région Franche-Comté à prendre part aux prochains Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Voici les portraits des athlètes à suivre lors de la compétition qui aura lieu du 26 juillet jusqu'au 8 septembre 2024 dans la capitale française. 

En images – Les 50 ans du Dojo Franc-comtois à Besançon

C’est dans un pôle sportif des Montboucons à Besançon particulièrement chaud que le club de judo historique bisontin, le Dojo Franc-comtois, a célébré ses 50 ans samedi 29 juin 2024. En présence d’au moins 425 judoka, les nombreux visiteurs et parents d’élèves ont pu assister notamment au passage des ceintures et à des démonstrations de plusieurs disciplines.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.55
couvert
le 14/07 à 18h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
76 %