Alerte Témoin

Un chauffeur routier tué par un poids lourd sur une aire d'autoroute de l'A 36

Publié le 21/06/2014 - 19:28
Mis à jour le 15/04/2019 - 10:11

Un chauffeur routier espagnol a été découvert sans vie sur l'aire de repos du bois Servole, ce samedi 21 juin 2014 sur l'A 36 à hauteur de Pouilley-Français. Il aurait été renversé par un mystérieux poids lourd qui a disparu. La gendarmerie lance un appel à témoin.

1213717914_gendarmerie_004.jpg
Image d'illustration ©carvy

Le corps de la victime a été découvert par un routier lituanien, samedi 21 juin 2014 vers 03h55, qui quittait l'aire du bois de Servole sur l'A 36 dans le sens Beaune-Mulhouse. Il a découvert l'homme allongé sur le sol, inconscient, dans un virage à gauche au milieu de la voie de sortie qui permet de rejoindre l'autoroute.??Ce chauffeur routier aidé d'un touriste allemand de passage, a aussitôt avisé le centre opérationnel de la gendarmerie tout en essayant de réanimer la victime, en vain. Malgré les soins prodigués par les sapeurs-pompiers avec le concours du SAMU de Besançon, la victime est décédée des suites de ses blessures à 04h57.??Les investigations poursuivies par les gendarmes du peloton motorisé de Besançon avec le renfort de la brigade des recherches de Besançon et d'un technicien en identification criminelle du groupement de gendarmerie du Doubs, ont permis de déterminer que la victime, un chauffeur routier espagnol âgé de 55 ans, a été heurtée entre 03h00 et 03h30 par un poids lourd non identifié qui a poursuivi sa route.??Les témoignages recueillis permettent d'établir la présence d'un autre ensemble routier, composé d'un tracteur de couleur blanche avec une semi-remorque de couleur bleue, aux abords du site dans le créneau horaire correspondant.?Le témoignage de ce chauffeur se révèle important dans le cadre de l'enquête. À ce stade des investigations, aucune hypothèse n'est écartée et les investigations sont toujours en cours. Une autopsie a été ordonnée par le parquet de Besançon qui diligente l'enquête.?

Appel à témoins aux chauffeurs et aux sociétés

?Compte tenu des circonstances, pour ne négliger aucune piste ni aucun élément, la gendarmerie du Doubs diffuse un appel à témoins :
?"Les chauffeurs des poids lourds, comme toutes autres personnes, qui circulaient sur l'axe autoroutier - A36 – sens 2 (Beaune-Mulhouse) au cours de la nuit du vendredi 20 au samedi 21 juin 2014 et plus particulièrement dans le créneau horaire à partir de 03h00 du matin, pouvant avoir croisé ou doublé un ensemble routier composé d'un tracteur de couleur blanche et d'une semi-remorque de couleur bleue sont invités à contacter les enquêteurs de l'escadron départemental de sécurité routière du Doubs au numéro vert 0800 00 48 43."??Cet ensemble routier peut présenter, comme autres caractéristiques, un impact à l'avant droit sur la partie basse du pare-chocs ainsi que des traces ou des marques sur le côté gauche de la bâche à environ 190 cm de hauteur.
?Cet appel à témoin est également adressé aux sociétés, entreprises et autres dépôts comme tous commerces et artisans des secteurs de Franche-Comté, d'Alsace et de Lorraine qui auraient reçu des livraisons de cet ensemble routier ou assuré un chargement à son profit. Le cas échéant, ce chauffeur routier peut contacter directement la gendarmerie au numéro indiqué.?
Un responsable de la société espagnole, aussitôt avisé par la gendarmerie, a pu joindre la famille de la victime domiciliée en Espagne. Les modalités de prise en compte du poids lourd de la victime, toujours stationné sur l'aire de repos et qui transportait un chargement de 23 tonnes de prunes de provenance d'Espagne à destination de l'Allemagne, sont en cours par des représentants de la société.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Dénonciations de « violences sexuelles » à l’ISBA :  victimes ou témoins appelés à se rendre au commissariat

Une enquête a été ouverte après que des élèves de l'école des Beaux-Arts de Besançon ont dénoncé des "violences sexuelles" sur une page Facebook intitulée "Balancetonecoledart". Etienne Manteaux, le procureur de Besançon invite "toute personnes qui aurait subi ou été témoin de faits de cette nature à venir en faire une déposition au commissariat."

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     6.59
    pluie modérée
    le 27/09 à 6h00
    Vent
    6.8 m/s
    Pression
    1005 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage