Un chimiste franc-comtois récompensé à Bordeaux

Publié le 13/06/2012 - 11:05
Mis à jour le 13/06/2012 - 11:11

Originaire de Fertans dans le Doubs, Cyril Aymonier est actuellement chercheur CNRS à l’Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux (ICMCB). Il recevra la médaille de bronze du CNRS au titre de l’année 2011. Cette distinction vient récompenser ses travaux sur les fluides supercritiques et la conception de nouveaux matériaux

 ©
©

recherche

Après avoir passé son enfance à Fertans, Cyril Aymonier suit son enseignement secondaire à Besançon, d'abord au lycée Jules Haag puis au Lycée Victor Hugo en classes préparatoires. Il quitte, ensuite, la région pour entrer à l'Ecole nationale supérieure de chimie de Toulouse et obtient son diplôme d’ingénieur en 1997.

Au cours de son doctorat (1997-2000), à l’Université de Bordeaux, il a étudié la réactivité chimique dans les milieux fluides supercritiques. Il a poursuivi sa formation par un post-doctorat de deux ans à Fribourg (Allemagne) au sein de l’Institut für Makromoleculare Chemie dans le domaine des nanomatériaux. Fort de ces expériences, il a rejoint le CNRS en 2002 au sein de l’Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux (ICMCB), unité propre du CNRS reconnue dans les domaines de la chimie du solide, la science des matériaux et les sciences moléculaires.

Cyril Aymonier reçoit la médaille de bronze attribuée par la section 15 du comité national de la recherche scientifique du CNRS « Chimie des matériaux, nanomatériaux et procédés ».

Ce jeune chimiste manipule la matière à l’échelle nanométrique pour concevoir des matériaux aux propriétés inédites.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Avez-vous prévu de partir en vacances d’hiver cette année ?

Les vacances d’hiver ont démarré, l’occasion pour les plus chanceux de partir profiter des sports d’hiver ces deux prochaines semaines. Avec l’inflation et la crise énergétique, le budget vacances peut en prendre un coup… Et vous, avez-vous prévu de partie en vacances d’hiver ? C’est notre sondage de la semaine.

Bouge ton coQ recherche de nouvelles épiceries participatives en Bourgogne-Franche-Comté

Après l'ouverture de six premières épiceries participatives en région Bourgogne-Franche-Comté, le mouvement citoyen Bouge ton coQ lance du 1er au 28 février un troisième appel à candidatures. Une phase de réunions publiques sera organisée dans chaque commune du 15 mars au 15 mai 2023.

La préfecture du Doubs signe un pacte pour aider les jeunes de Planoise

mobilisation planoise • Ce mardi 31 janvier, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet s'est réuni aux côtés d'élus pour signer un pacte d'émancipation destiné aux jeunes du quartier de Planoise à Besançon. L'objectif : les aider à construire un avenir plus stable à l'aide d'une trentaine d'actions concrètes.    

Solidarité et éducation à la citoyenneté : 15.000€ pour des projets associatifs à Besançon

APPEL À PROJETS • La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d'éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d'un appel à projets. 

Vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté : 87.000 étudiants interrogés pour créer " une véritable boussole "

Dans le cadre de la première conférence territoriale de la vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté qui s’est déroulée lundi 30 janvier à Dijon, les résultats d’une vaste concertation inédite en France réalisée auprès de 11.500 étudiants dans un premier temps (sur les 87.000 étudiants) ont été dévoilés par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique de Bourgogne Franche-Comté.

Morts solitaires : le bilan glaçant des Petits Frères des Pauvres

Dans un communiqué du 30 janvier 2023, les Petits Frères des Pauvres alertent sur ces morts solitaires que l’association recense chaque année en l’absence de statistiques. C’est la conséquence la plus extrême de l’isolement croissant des personnes âgées, tout particulièrement de celles en situation de "mort sociale", sans liens avec famille, amis, voisinage ou tissu associatif.

72,12 millions d’euros pour accélérer la transition écologique dans les territoires de Bourgogne-Franche-Comté

Annoncé le 27 août 2022 par la Première ministre Élisabeth Borne et effectif depuis début janvier 2023, le Fonds vert est doté au plan national de 2 milliards d’euros, dont une enveloppe pour la région Bourgogne- Franche-Comté de 72,12 M€.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.8
peu nuageux
le 07/02 à 6h00
Vent
3.35 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
76 %