Un logiciel pour lutter contre les logements vacants dans le Grand Besançon Métropole…

Publié le 12/05/2021 - 17:30
Mis à jour le 12/05/2021 - 17:41

Afin de lutter contre le phénomène des logements vacants, il a été décidé que les services du GBM allaient se munir du logiciel « Zéro logement vacant », apprend-on ce mois de mai 2021.

 © D Poirier
© D Poirier

Le 4 mai dernier, la ministre du logement désignait le Grand Besançon parmi les 68 collectivités sélectionnées (sur 237 qui avaient postulé) pour devenir pilote du « plan national de mobilisation des logements vacants« . Concrètement, cette sélection va permettre de bénéficier d’un outil complémentaire aux démarches déjà engagées par le Grand Besançon : la solution numérique « Zéro logement vacant ».

Besançon est lauréate du programme Action Cœur de Ville depuis 2018, dont l’un des objectifs est de combattre la vacance de centre-ville.

2.500 logements vacants dans le GBM…

Le Grand Besançon compte environ 2 500 logements vacants à l’heure actuelle (dont plus de 70% à Besançon) alors que le nombre de ménages est en augmentation chaque année. 

Afin de lutter contre le problème des logements vacants, la ville de Besançon a mis en place avec ses partenaires des aides financières incitatives pour les propriétaires pour remettre sur le marché des logements vacants. 

Dans le cadre de l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat et de Renouvellement urbaine (OPAH-RU) plusieurs primes sont ainsi proposées pour la sortie de vacance afin d’établir sa résidence principale, pour bonifier le dispositif fiscal "Denormandie ancien" pour les logements familiaux, pour rétablir l’accès indépendants aux 1ers étages vacants, pour la fusion de petits logements ou encore lors de l'installation de familles. 

Des "moyens coercitifs" en "dernier recours"

"Mais si ces mesures ne sont pas suffisantes ou si les propriétaires ne répondaient pas aux demandes du Grand Besançon, des moyens coercitifs seront mis en œuvre en dernier recours", explique le GBM. 

Les services de Grand Besançon Métropole vont adopter le logiciel "Zéro logement vacant. "Cet outil facilitera la collaboration avec les acteurs de la vacance sur notre territoire et l’échange sur les bonnes pratiques avec les autres lauréats", est-il précisé.

Info +

Pour Grand Besançon Métropole  lutter contre la vacance des logements permet : 

  • de répondre (partiellement) au besoin en logement du territoire ;
  • de limiter l’étalement urbain ;
  • de renforcer le poids démographique de la ville centre de l'agglomération et y fixer des familles ;
  • de moderniser le parc vieillissant conformément aux nouvelles attentes des habitants (confort, espaces extérieurs...) 
  • de permettre la requalification d’îlots dans le centre-ville, intégrant l'amélioration de l'espace public, le développement commercial... 
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Peu de temps après sa naissance, l’absinthe ”L’Interdite” des Fils Pernot, devient ”La Censurée”

Il y a quelques mois, l'absinthe L’interdite de la distillerie Les Fils d'Émile Pernot coulait à flots à Besançon. On pouvait la trouver un peu partout, en marge de l’avant-première du dernier film de Bertrand Vinsu, L’Interdite : sur les traces de l’absinthe. Puis plus rien ! La bouteille a disparu ; on ne parle plus du film non plus. Mais que s’est-il passé ?

Des collectifs écologiques alertent les passants bisontins sur les mégabassines

Hier après-midi, Alternatiba, ANV-COP21 Besançon, Extinction Rebellion, la Confédération Paysanne et les amis de Confédération Paysanne ont organisé un rassemblement informatif, en soutien aux luttes en cours autour de la question des mégabassines de 14h à 16h30 sur le pont battant. 

Relation toxique et violente pendant 3 ans : une Bisontine témoigne après le procès de son ex-compagnon

Pendant 3 ans, Madame W*, 40 ans, a vécu sous l’emprise d’un homme : violences physiques et morales, vols, harcèlement, mensonges, jalousie… Jusqu’au jour où elle décide de dire stop et de séparer de lui. En prenant du recul, elle se rend compte de l’ampleur des dégâts en elle et sa fille. Elle porte plainte en 2019 avec un dossier ”gros comme ça”. La décision de justice est tombée le 24 février 2023.

Démarchage téléphonique abusif, arnaque sur internet… : quels sont les droits, comment se protéger ?

Harcèlement téléphonique, fraude à la carte bancaire, arnaque sur internet, piratage de messageries électroniques visant les particuliers, deviennent de plus en plus réguliers. Comment réagir face aux pratiques commerciales abusives ? Les conseils pratiques Service-Public.fr.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.53
légère pluie
le 31/03 à 9h00
Vent
8.15 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
78 %