Un nouveau centre de l'Adapei du Doubs recueillera 300 enfants à Montbéliard dès 2021

Publié le 11/02/2019 - 11:45
Mis à jour le 11/02/2019 - 14:01

Dès la rentrée 2021, un nouveau centre de ressources médicosociales ouvrira ses portes dans le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard. Près de 300 enfants et adolescents déficients intellectuels, polyhandicapés ou autistes y seront accueillis…

Nouveau centre Adapei du Doubs à Montbéliard
©Adapei du Doubs
PUBLICITÉ

Dans ses orientations stratégiques pour la période 2017-2021, l’Adapei du Doubs a défini un certain nombre d’objectifs. Parmi ceux-ci, le regroupement des établissements d’accueil du Pays de Montbéliard pour les enfants et adolescents déficients intellectuels, polyhandicapés ou autistes. Créés dans les années 60, ils sont devenus, progressivement, vétustes et inadaptés. En 2014, fort de ce constat, en lien avec les pouvoirs publics, l’Adapei du Doubs a décidé de rénover, non seulement le bâti, mais aussi sa manière d’accompagner les enfants et adolescents en situation de handicap. Autrement dit, sortir de la logique d’institution au bénéfice de la logique d’inclusion. Concrètement, ne plus accueillir « dans les murs », mais « hors les murs» à chaque fois que possible, en s’appuyant en l’occurrence sur un nouveau centre de ressources médicosociales, implanté au cœur de la cité.

Le futur centre en détail…

Le projet de reconfiguration du secteur enfance et adolescence du Pays de Montbéliard a reçu l’aval de l’Agence Régionale de Santé (ARS) fin juillet 2018. Le futur centre de ressources médicosociales va regrouper l’ensemble des activités aujourd’hui réparties sur sept sites différents et bénéficiera d’une double implantation au cœur de l’agglomération de Montbéliard : un bâtiment principal sur le site Lulli et un site dédié à la formation professionnelle dans l’enceinte du lycée Germaine Tillion.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des récentes orientations des politiques publiques en matière d’inclusion scolaire et devrait permettra de tendre vers l’objectif cible de 80% de taux de scolarisation. La livraison est attendue pour la rentrée scolaire 2021. 2019 permettra de finaliser le programme immobilier ainsi que les études et formalités préalables.

Les 5 principes directeurs du projet :

  • « Inclusif pour permettre facilement l’accès et les échanges avec le milieu ordinaire »,
  • « Évolutif pour s’adapter aux besoins actuels et futurs des enfants et adolescents »,
  • « Ambitieux sur la mutualisation des pratiques et des ressources humaines et matérielles »,
  • « Réaliste budgétairement en recherchant l’autofinancement autant que faire se peut »,
  • « Visible en cohérence avec nos valeurs et en évitant toute image stigmatisante ».

Les principales actions en faveur de l’inclusion dans le cadre du projet sont les suivantes :

  • « la recherche d’une scolarisation, pour le plus grand nombre, dans les écoles, collège et lycée »,
  • « la formation professionnelle intégrée à un lycée »,
  • « les chambres d’internat dans des studios ou appartements dans un parc locatif »,
  • « l’accueil de très jeunes enfants polyhandicapés dans une crèche »,
  • « la fréquentation le mercredi des centres de loisirs ou clubs sportifs »,
  • « l’ouverture du centre de ressources aux enfants du quartier ».

« En se fondant sur la demande des familles, les politiques publiques et les partenaires comme l’Éducation nationale, l’Adapei du Doubs souhaite construire l’offre médicosociale de demain en dépassant la seule ambition architecturale », est-il indiqué dans un communiqué de presse de l’Adapei.

Le projet en chiffres

  • Effectifs : 299 jeunes, âgés de 0 à 20 ans, déficients intellectuels, autistes ou polyhandicapés – Accueil en SESSAD, Service d’Éducation spéciale et de Soin à Domicile : 133 jeunes. Ils fréquentent essentiellement les crèches et établissements scolaires à proximité de leur domicile. Ils viendront, une à deux fois par semaine, en rééducation ou en soutien éducatif et pédagogique au centre de ressource. – Accueil en IME, Institut Médico-Educatif : 163 jeunes. Pour certains, ils fréquentent, les classes externalisées en convention avec l’Adapei du Doubs, dans les écoles, collèges et lycées. Ils ne reviennent au centre de ressources que le mercredi ou pour suivre en alternance la formation professionnelle ou en rééducation. Pour d’autres, les plus vulnérables, ils fréquentent, essentiellement le centre de ressources, mais les échanges vers l’extérieur sont permanents, individuellement ou en groupe.
  • 125 professionnels
  • Surfaces : 4468 m² pour le centre de ressources médicosociales du site Lulli ; 1530 m² pour les ateliers de formations professionnelles du site Germaine Tillion
  • Budget (Lulli et Tillion) : 14,4 Md’€ dont 10,7 Md’€ d’emprunt, 1,6 Md’€ de subvention et 2,1 Md’€ de fonds propres

Phasage des travaux

  • 2015 : décision de lancer le projet « Offre et Bâti » sur le Pays de Montbéliard
  • 2016 : étude de faisabilité, recherche d’implantation et rencontres des partenaires
  • 2017 : finalisation du projet (implantation, besoins, financement,…)
  • 2018 : validation du projet par l’ARS et début de la phase de conception architecturale
  • 2019 : suite et fin de la phase de conception architecturale
  • 2020 : travaux de réalisation
  • 2021 : ouverture du centre de ressources médicosociales (septembre)

(Communiqué)

1 Commentaire

Beau projet ! Mais ce serait bien de citer les architectes... IXO Architecture de Sélestat en l'occurence
Publié le 11 fevrier à 17h51 par ALEXANDRE LAMBOLEY • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.94
légère pluie
le 16/10 à 0h00
Vent
2.933 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
94 %

Sondage