Un peu d'eau dans votre whisky ? La chimie répond oui

Publié le 17/08/2017 - 18:18
Mis à jour le 17/08/2017 - 18:18

Rajouter un peu d'eau dans son whisky juste avant de le déguster n'est en rien un sacrilège comme certains le pensent. C'est même judicieux, souligne jeudi une étude, qui en apporte la preuve par la chimie.

capture_decran_2017-08-17_a_18.15.51.jpg
© pexels Pixabay CC0

à l’heure de l’apéro

PUBLICITÉ

Le whisky est une eau-de-vie obtenue par la distillation de céréales (souvent de l'orge) fermentées. Les whiskies de malt contiennent environ 70% d'alcool par volume, avant de passer trois ans à vieillir dans des fûts de chêne. Pendant cette période, l'alcool s'évapore partiellement et le taux d'alcool redescend à 55%-65%. C'est la fameuse "part des anges".

  • Avant l'embouteillage, le whisky est dilué avec de l'eau pure pour obtenir un taux d'alcool de 40%. Une étape importante qui modifie son goût de façon significative.

Puis au moment de boire le spiritueux, certains amateurs ajoutent encore quelques gouttes d'eau dans leur verre pour renforcer sa saveur. Des chercheurs suédois, notamment de l'Université Linnaeus de Kalmar, ont cherché à comprendre ce qui se jouait dans cette ultime dilution.

Le goût du whisky est "principalement associé" à des molécules qui ont la caractérisque d'avoir une partie hydrophile (pouvant se lier à l'eau) et une partie hydrophobe (qui n'aime pas l'eau), souligne l'étude publiée dans Scientific Reports. L'une de ces molécules, le guaïacol, est réputée, avec d'autres, donner un goût fumé au whisky. Elle est particulièrement présente dans les whiskies écossais, lorsque l'orge malté est fumé à la tourbe comme sur l'île d'Islay. En revanche, on la trouve moins dans les whiskies américains ou irlandais. 

Lorsque vous ajoutez quelques gouttes d'eau dans votre verre de whisky, l'un des agents qui permettent de libérer davantage les arômes du whisky pourrait bien être le guaïacol, selon les chercheurs.

Ils ont réalisé des simulations par ordinateur pour étudier la façon dont l'eau et l'éthanol (l'alcool) réagissaient en présence de guaïacol. Ils se sont aperçus que cette molécule se localisait de façon préférentielle à l'interface liquide/air lorsque le taux d'éthanol était de 45% ou moins (ce qui correspond aux bouteilles de whisky vendues dans le commerce). En revanche, quand le taux d'éthanol montait à 59%, le guaïacol s'éloignaitde la surface. "Comme la boisson est consommée d'abord à l'interface liquide/air, nos résultats permettent de comprendre pourquoi ajouter de l'eau peut renforcer son goût", écrivent les biochimistes Bjorn Karlsson et Ran Friedman dans l'étude.

Plus généralement, comprendre ce qui se joue au niveau moléculaire peut permettre "d'optimiser le goût des spiritueux", relèvent les auteurs.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Leucémie : 40.000 € de dons pour faire avancer la recherche à Besançon

André Jannet, président de Nausicaa Combat sa Leucémie, a remis le 7 novembre 2019 , un chèque de 40.000 € au professeur Christophe Ferrand (Chef de service à l’INSERM de Besançon) afin de soutenir leur recherche dans le traitement des leucémies. Le nageur de l'extrême Christophe Corne renouvellera sa traversée à la nage du lac Saint-Point le 15 décembre prochain...

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Ce jeudi, Vache de salon revient à Besançon après 30 ans d’absence !

Vache de salon se déroulera du 14 au 17 novembre 2019 au parc des expositions Micropolis à Besançon en parallèle du salon Talents & Saveurs. Plus de 250 vaches montbéliardes et une cinquantaine de chevaux de Trait comtois seront de la partie. De nombreux rendez-vous ouverts au grand public sont à ne pas manquer, en particulier le concours de Montbéliardes le vendredi…

Fromage de Franche-Comté : le cahier des charges Label Rouge de l’Emmental Grand Cru change…

Dans un communiqué du 14 novembre 2019, le syndicat de l'Emmental Grand Cru publie les modifications du cahier des charges de son fromage. Ce nouveau texte a été homologué par le ministère de l'Agriculture par arrêté du 6 novembre 2019 paru au Journal officiel du 14 novembre 2019. Voici les changements…

Baromètre « Parlons vélo des villes cyclables 2019 » : donnez votre avis sur la vie à vélo dans votre commune

A la rentrée 2019, le Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a lancé la seconde édition de l'enquête intitulée "Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019". L'occasion pour les habitants de toutes les villes de France de s'exprimer sur le sujet… L'enquête est ouverte jusqu'au 30 novembre 2019 !