Un plan automobile État-Région pour la Bourgogne-Franche-Comté 

Publié le 15/03/2022 - 16:33
Mis à jour le 15/03/2022 - 15:25

Afin d’accompagner la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté, l’État a mis en place avec la Région un Plan Automobile. Ce dernier a été présenté le mercredi 9 mars 2022. Zoom sur les principaux axes…

Voiture (illustration) © PKL
Voiture (illustration) © PKL

Cette mobilisation inédite repose à la fois sur le plan national pour l’automobile de l’État, et sur la feuille de route automobile de la Région adoptée le 26 janvier 2022.

"L’automobile fait partie de l’ADN de la Bourgogne-Franche-Comté. La filière compte plus de 350 établissements et près de 45.000 salariés, hors intérim et représente 5,1 % de l’emploi salarié régional soit près du tiers de l’emploi industriel", tient à rappeler la Région. 

Zoom sur les principaux axes du plan automobile

Le FIMA : Force d’intervention mutations automobile

Ce volet consiste à la mobilisation des services de l’État et de la Région pour aller à la rencontre des sous-traitants automobiles. Objectif ? Établir un état des lieux et un accompagnement personnalisé.

Territoires d’industrie 

Ce volet permet un suivi différencié pour les territoires les plus touchés par les mutations de la filière, en s’appuyant notamment sur le dispositif "chocs industriels"

Objectif ? identifier de nouveaux projets industriels et élaborer une feuille de route territoriale

Emploi et formation 

Ce volet est dédié au renforcement de la collaboration Etat-Région sur Transitions collectives, la GPECT (gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences) et l’AREFE (Appui Régional à l'Effort de Formation des Entreprises). 

Objectif ? Trouver des solutions pour tous les salariés de la filière automobile.

Le dispositif TRANSCO, « transitions collectives ».

Ce dernier a fait l’objet d’un protocole Etat-Région en 2021. Il a pour objet d’assurer la reconversion des salariés dont l’emploi est menacé à moyen ou long terme en les accompagnant vers des métiers porteurs à l’échelle de leur territoire. Il vise à penser les restructurations d’entreprise différemment, avec une forte dimension d’anticipation et une place importante redonnée au dialogue social.

  • À noter : la Région Bourgogne-Franche-Comté mobilise 36 millions d’euros en 2022 pour répondre aux enjeux de maintien de l’emploi dans les territoires et à l’adaptation des compétences, en cohérence avec ses engagements en matière de transition écologique et énergétique.

Infos +

  • Pour l’automobile, l’objectif fixé par le Président de la République est de produire plus de deux millions de véhicules électriques ou hybrides par an en France dès 2030.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Neutralisations de voies et fermetures de nuit, les Mercureaux bientôt impactés par des travaux…

Du lundi 15 avril au vendredi 14 juin 2024, la Direction interdépartementale des Routes Est (DIR Est), pour le compte de l’État, va procéder au remplacement des caméras DAI (détection automatique d’incident) qui équipent les tunnels de la RN57-Voie des Mercureaux à hauteur de Besançon (25). Ces travaux entraîneront des neutralisations de voies et des fermetures de la voie des Mercureaux dans un ou deux sens de circulation selon les phases de travaux.

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Cluse-et-Mijoux : la route dans le sens France-Suisse sera fermée pendant plus de trois mois

Coût total : 3,8 M€ HT • Des travaux seront entrepris à partir du 13 mai 2024 afin de rénover le réseau d'eau potable. Ces derniers engageront donc la neutralisation d’une voie dans le sens France-Suisse au niveau de la Cluse-et-Mijoux… (et les deux voies du 24 juin au 14 juillet). Pour rappel, une pétition avait été lancée afin de demander notamment à ce que les travaux soient effectués de nuit. Une solution "impossible sur la partie terrassement", nous précise-t-on.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.01
nuageux
le 20/04 à 21h00
Vent
0.25 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
92 %