Un premier cas de CoronaVirus en Franche-Comté

Publié le 04/03/2020 - 18:05
Mis à jour le 06/03/2020 - 18:17

Une Belfortaine de 48 ans a été contaminée par le Coronavirus lors du rassemblement religieux qui s’est tenu à Mulhouse dans le quartier Bourtzwiller entre le 17 et le 24 février. Hospitalisée à l’hôpital Nord Franche-Comté, son état n’inspire pas d’inquiétudes.

© Hôpital Nord Franche-Comté Facebook  ©
© Hôpital Nord Franche-Comté Facebook ©

La Belfortaine a participé au rassemblement évangélique. Elle était en charge selon France Bleu Belfort Montbéliard d'une crèche provisoire accueillir les enfants et c'est là qu'elle aurait contracté le virus. Elle a été hospitalisée sur le site de Trévenans (Hôpital Nord Franche-Comté) dans une chambre spécifique dotée d'un sas en pression négative.

L'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté (ARS) mène des investigations dans l'entourage de la Belfortaine afin de savoir quelles autres personnes auraient pu être exposées au virus et pour décider d'éventuelles mesures de confinement ou de surveillance spécifique.

"À cette heure, l’état de santé de la personne n’inspire aucune inquiétude. Face à ce nouveau cas déclaré à Belfort, il n’y a pas de mesures particulières à prendre en dehors des bonnes pratiques recommandées par les autorités de santé" a annoncé le maire de Belfort, Damien Meslot

Une autre Belfortaine, quinquagénaire, s'est également rendue au rassemblement évangélique le 20 février dernier à Mulhouse.

Info +

Quatre personnes porteuses du nouveau coronavirus sont décédées en France où ont été identifiés à ce jour 257 cas confirmés répartis majoritairement autour de quelques foyers, dont le principal dans l'Oise.

Le dernier foyer identifié mardi regroupe dix cas, parmi des personnes ayant participé en février à un rassemblement organisé par une église évangélique à Mulhouse.

La "quasi-totalité" des patients contaminés sont hospitalisés. Dix d'entre eux sont dans un état grave en réanimation, mais la plupart des autres patients sont hospitalisés simplement pour isolement, et cette situation pourrait changer si l'épidémie continue à se propager.

"80% des cas sont bénins, il n'y a pas beaucoup de sens, si dans les prochains jours il y a beaucoup de cas, à ce que les cas soient systématiquement hospitalisés alors qu'ils ont des symptômes très mineurs", a indiqué mardi le le directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon. "Ils pourraient parfaitement bénéficier d'un maintien à domicile".

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.81
couvert
le 29/05 à 0h00
Vent
0.51 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
90 %