Une alerte attentat dans tous les établissements scolaires de Franche-Comté…

Publié le 12/12/2017 - 17:47
Mis à jour le 13/12/2017 - 10:36

Lundi 11 décembre 2017, un exercice plan particulier de mise en sureté (PPMS) « alerte attentat » a été effectué dans l’ensemble des établissements des premier et second degrés, publics et privés sous contrat de l’académie de Besançon.

 ©
©

Au total, 216 989 écoliers, collégiens et lycéens des départements du Doubs, du Jura, de Haute-Saône et du Territoire de Belfort ont participé à l'exercice, soit 1 164 écoles (116 059 élèves), 144 collèges (57 964 élèves), 2 établissements régionaux d'enseignement adapté et 65 lycées (42 966 élèves). 

Chaque année, au moins un exercice "attentat-intrusion" est réalisé dans les établissements scolaires. Il est conçu comme l'aboutissement d'une préparation continue mise en œuvre sur un temps long. 

Ses objectifs ?

  • Ve?rifier la reconnaissance de l’alarme attentat-intrusion et de son audition en tout point de l’e?cole ou de l’e?tablissement scolaire ;
  • Ve?rifier les comportements re?flexes des membres de la communaute? e?ducative (s’e?chapper, s’enfermer) ;
  • Eventuellement, tester la chai?ne d’alerte (descendante/remontante), l’alerte aux forces de se?curite?.

Il est re?alise? sur la base de sce?narios e?labore?s sous la responsabilite? du recteur d’acade?mie et est adapte? en fonction de l’a?ge des e?le?ves. Il se de?roule sans effet de surprise. L’utilisation d’arme factice est proscrite. 

Phase préparatoire

Les chefs d’e?tablissement et directeurs d’e?cole ont e?te? avise?s de l’exercice en amont. Les consignes et les fiches d’e?valuation ont e?te? transmises par les directions des services de?partementaux de l'E?ducation nationale (DSDEN).

Les chefs d’e?tablissement ont ensuite informe? la communaute? e?ducative et les parents quelques jours avant l’exercice de simulation.

Des objectifs multiples

  • Tester l'effectivite? des PPMS des e?coles et des e?tablissements. - Tester l’alerte SMS (dispositif acade?mique).
  • Tester les cellules des DSDEN.
  • Re?aliser un retour d’expe?rience (RETEX) en e?tablissements.
  • Re?aliser un RETEX de?partemental. - Re?aliser un RETEX acade?mique. 

Les comportements à observer

D’une manie?re ge?ne?rale, dans le cadre d’un tel exercice, il faut respecter les consignes,

se cacher et se barricader sur place. Il convient donc de :

  • rejoindre les locaux identifie?s comme e?tant les plus su?rs ;
  • verrouiller ou bloquer les acce?s ;
  • e?teindre les lumie?res ;
  • s’e?loigner des murs, portes et fene?tres ;
  • s’allonger au sol derrie?re des obstacles solides ;
  • respecter et faire respecter le silence absolu ;
  • attendre l’intervention de forces de l’ordre ou les consignes de celles-ci ; - rassurer les plus inquiets ;
  • prendre soin des personnes a? mobilite? re?duite. 

L'observation de l'exercice

Chaque e?tablissement a de?signe? plusieurs observateurs munis d’une fiche d’e?valuation :

  • ayant pour but de constater :
  • l’audition du signal d’alerte ;
  • le temps e?coule? entre le de?clenchement de l’alerte et la mise en su?rete? ;
  • la mise en œuvre des conduites a? tenir ;
  • le respect des consignes ;
  • le comportement des adultes et des e?le?ves (niveau de stress, prise en charge des handicaps, questions pose?es, informations donne?es, etc.) ;
  • l’audition du message de fin d’alerte ;
  • la gestion post-crise.

(Communiqué du Rectorat)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

27 écoles “ont fait, font ou feront l’objet de désamiantage” à Besançon

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.84
partiellement nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
3.04 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
68 %