Une boulangerie bisontine fermée pour "agressions"

Publié le 22/12/2017 - 09:28
Mis à jour le 22/12/2017 - 09:28

Depuis mardi 19 décembre 2017, la boulangerie située allée de l’île aux moineaux à Besançon est fermée pour « agressions ». Selon des clients qui nous ont contactés, le boulanger est « harcelé régulièrement dans son commerce et à son domicile par une bande ». 

 ©
©

Sur la vitrine de la boulangerie, un panneau indique "Commerce en péril, fermeture pour agressions, un comité de soutien tous les soirs à 19 h devant la boulangerie". En effet, depuis mardi, des clients viennent soutenir le boulanger en se rassemblant pour dénoncer les violences dont il serait victime.

"La boulangerie avait pris un garde du corps"

D'après un texte intitulé "Clients de la boulangerie, mobilisez-vous !", signé par "des clientes", affiché sur la vitrine, le boulanger serait "suivi agressivement lors de ses trajets quotidiens pour se rendre au travail ou à son domicile. Des véhicules passeraient sans relâche la journée devant la boutique. Le caractère menaçant, agressif et non fondé inquiète le boulanger et sa famille." Il est ajouté que ce ne serait pas la première fois que le commerçant est la cible de harcèlement : "des actions similaires ont déjà été menées il y a environ 2 ans. À l'époque, la boulangerie avait pris un garde du corps." 

Selon ce même texte, la mairie et la police sont informées. Des plaintes ont été déposées. 

"Ils ont toujours leurs charges, crédits, factures à payer" 

Le texte souligne qu'en tant qu'artisan indépendant, le boulanger n'a aucune assurance chômage ni indemnité, "en revanche, ils ont toujours leurs charges, crédits, factures à payer…" 

Les signataires appellent à "ne pas laisser faire la violence, la loi du silence, l'injustice" et appellent au soutien avec "une signature, un dessin, une présence, mobilisez-vous pour la gravité de la situation soit prise en considération par les représentants de l'ordre public et que la situation se rétablisse. Pensez aussi que la situation ne doit pas être un cas isolé et risque de se reproduire sur d'autres commerçants tant que rien ne sera entrepris pour que cela cesse !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Sondage – Allez-vous assister au passage de la flamme olympique dans le Doubs ?

Alors que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 débuteront le 26 juillet prochain, la flamme olympique elle, a d’ores et déjà fait son arrivée le 8 mai dernier sur le sol français. Son parcours s’accompagne généralement d’événements et autres animations dans les villes étapes. Dans le Doubs et plus particulièrement à Besançon, son arrivée est prévue le 25 juin 2024, avez-vous prévu de vous déplacer pour voir le passage de la flamme olympique ? C’est notre sondage de la semaine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.86
légère pluie
le 21/05 à 15h00
Vent
3.59 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
64 %