Une boulangerie bisontine fermée pour "agressions"

Publié le 22/12/2017 - 09:28
Mis à jour le 22/12/2017 - 09:28

Depuis mardi 19 décembre 2017, la boulangerie située allée de l'île aux moineaux à Besançon est fermée pour "agressions". Selon des clients qui nous ont contactés, le boulanger est "harcelé régulièrement dans son commerce et à son domicile par une bande". 

unnamed.jpg
Alerte témoin ©Fabrice B.
PUBLICITÉ

Sur la vitrine de la boulangerie, un panneau indique « Commerce en péril, fermeture pour agressions, un comité de soutien tous les soirs à 19 h devant la boulangerie ». En effet, depuis mardi, des clients viennent soutenir le boulanger en se rassemblant pour dénoncer les violences dont il serait victime.

« La boulangerie avait pris un garde du corps »

D’après un texte intitulé « Clients de la boulangerie, mobilisez-vous ! », signé par « des clientes », affiché sur la vitrine, le boulanger serait « suivi agressivement lors de ses trajets quotidiens pour se rendre au travail ou à son domicile. Des véhicules passeraient sans relâche la journée devant la boutique. Le caractère menaçant, agressif et non fondé inquiète le boulanger et sa famille. » Il est ajouté que ce ne serait pas la première fois que le commerçant est la cible de harcèlement : « des actions similaires ont déjà été menées il y a environ 2 ans. À l’époque, la boulangerie avait pris un garde du corps. » 

Selon ce même texte, la mairie et la police sont informées. Des plaintes ont été déposées. 

« Ils ont toujours leurs charges, crédits, factures à payer » 

Le texte souligne qu’en tant qu’artisan indépendant, le boulanger n’a aucune assurance chômage ni indemnité, « en revanche, ils ont toujours leurs charges, crédits, factures à payer… » 

Les signataires appellent à « ne pas laisser faire la violence, la loi du silence, l’injustice » et appellent au soutien avec « une signature, un dessin, une présence, mobilisez-vous pour la gravité de la situation soit prise en considération par les représentants de l’ordre public et que la situation se rétablisse. Pensez aussi que la situation ne doit pas être un cas isolé et risque de se reproduire sur d’autres commerçants tant que rien ne sera entrepris pour que cela cesse ! »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.5
nuageux
le 17/07 à 0h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1016.94 hPa
Humidité
92 %

Sondage