Une marche pour l’accueil des migrants à Besançon

Publié le 11/12/2016 - 18:32
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:01

Hier, samedi 10 décembre, une centaine de personnes a défilé à Besançon, à l’occasion de la journée internationale des droits humains, pour un meilleur accueil des migrants.

Le collectif Solidarité Migrants-Réfugiés (Sol Mi Ré) était à l’origine de cet appel lancé à toutes les personnes soucieuses de l’accueil réservé aux migrants et réfugiés dans la région. Leurs revendications :

  • Les migrants et réfugiés doivent être accueillis dignement dans notre ville, notre département, notre région,
  • Ils ne doivent plus être contraints de dormir à la rue.
  • Leurs droits à être protégés, nourris, logés, soignés, et leurs enfants scolarisés, doivent être respectés.

"Avec tous ceux qui partagent notre indignation devant l'inertie des pouvoirs publics face aux besoins élémentaires de personnes qui ont dû tout quitter pour sauver leurs vies, nous voulons qu'un accueil digne soit assuré à tous les migrants."

Pour le collectif, cela passe notamment "par l'ouverture de places dans les CADA (Centre d’accueil pour demandeurs d’asile), avec les moyens en personnels compétents nécessaires, et par le respect de tous les droits attachés à la personne humaine : prise en charge sans délai, arrêt des tergiversations administratives, couverture de tous les besoins vitaux."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

L’Udaf du Doubs change de gouvernance

Après 10 années d’implication au sein de l’Union Départementale des Associations Familiales du Doubs (Udaf), Gérard Carré et Christophe Marichial, respectivement président et directeur entre juin 2012 et juin 2022, terminent leurs engagements pour laisser la main à une nouvelle gouvernance, a-t-on appris ce lundi 27 juin.

Solidarité : un couple d’artistes bisontins vend des oeuvres pour aider l’Ukraine

L’actualité française a quelque peu pris le dessus sur l’actualité en Ukraine et pourtant, la guerre continue, des familles continuent de fuir le pays pendant que des femmes et des hommes luttent contre l’envahisseur russe. En solidarité, Marianne Blanchard, dessinatrice, et son compagnon Antony Maraux, artiste peintre, tous les deux originaires de Besançon, ont décidé de proposer quelques unes de leurs oeuvres dont une grande partie des bénéfices sera reversée à la Croix Rouge de Besançon.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.44
nuageux
le 28/06 à 21h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
39 %

Sondage