Une mauvaise qualité de l'air sur Besançon

Publié le 01/03/2013 - 09:35
Mis à jour le 01/03/2013 - 19:53

Depuis le début de la semaine, les indices de qualité de l'air à Besançon sont plutôt mauvais. L'état est généralisé à l'ensemble de la région. Les prévisions annoncent toutefois une prochaine amélioration.

atmo_fc.jpg
DR

Attention à la pollution

PUBLICITÉ

La situation serait due à plusieurs facteurs : « l’inversion des températures que l’on connait actuellement contribue à fixer les polluants au sol et on observe par ailleurs une accumulation des polluants », précise un responsable de l’association de surveillance de la qualité de l’air, Atmo Franche-Comté. À cela s’ajouteraient également les apports des régions extérieures.

Le seuil au-delà duquel une information à la population est lancée (soit 80 microgrammes de particules PM10 relevés sur 24h) a failli être atteint ces derniers jours. Le 26 février à 14h, on relevait ainsi 72 microgrammes (concentration maximale) sur la station de la place Victor Hugo et 66 microgrammes sur la station de Planoise.

Des niveaux de particules en baisse depuis hier

Dans le cadre du calcul de l’indice quotidien de la pollution de l’air, quatre polluants majeurs sont en fait mesurés : les oxydes d’azote, les particules PM10, l’ozone et le dioxyde de souffre. « De par leur source, il s’agit de polluants au saisonnalité différente, à quoi s’ajoute le facteur météorologique », précise la responsable.

Selon les prévisions, la tendance pour les jours à venir serait toutefois à la baisse. « L’ensemble des niveaux de particules sont en baisse depuis aujourd’hui (ndlr : le 28 février) et sur toute la région. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

publi-info • Le soleil arrive enfin et toute l’équipe du rayon glisse de Décathlon trépigne d’impatience à l’idée de vous faire tester ses produits ! Bouées, ballons, tubas mais pas que. Cet été, on innove et on part à la découverte du Doubs et de la Loue à bord d’un stand-up paddle !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.1
légère pluie
le 20/06 à 15h00
Vent
2.78 m/s
Pression
1014.51 hPa
Humidité
80 %

Sondage