Une pétition contre les poursuites de médias bisontins indépendants

Publié le 11/09/2019 - 15:30
Mis à jour le 11/09/2019 - 13:25

Une pétition en ligne a été créée en ce début septembre 2019 pour demander l’abandon des poursuites de deux collaborateurs de « médias indépendants » bisontins, arrêtés durant les manifestations des gilets jaunes. Marie-Guite Dufay et Edwy Plenel ont déjà signé la pétition…

L’histoire se passe durant les manifestations des gilets jaunes, en avril dernier. Deux collaborateurs de « médias indépendants », Alex de Radio Bip et Toufik de Factuel, sont convoqués au commissariat suite à une échauffourée avec « un homme soûl » qui les aurait agressé.

Ils sont ensuite convoqués au tribunal, d’abord le 22 août 2019, date repoussée au 9 mars 2020, pour répondre de ces « violences réciproques ».

Une pétition pour l'abandon des poursuites

Radio Bip et Factuel dénoncent, dans une pétition crée le 9 septembre, cette convocation au tribunal, qu’ils jugent comme une « tentative d’intimidation des rédactions, dont le travail dérange. »

Ils demandent donc l’abandon des poursuites – et, si elles sont maintenues, un rassemblement en mars.

Edwy Plenel et Marie-Guite Dufay auraient signé

A l’heure actuelle, près de 500 personnes ont signé cette pétition ; dans la liste de noms, on peut lire ceux de Marie-Guite Dufay, Présidente de Région, Nicolas Bodin et Anne Vignot, candidats aux municipales de Besançon, mais aussi Edwy Plenel, célèbre journaliste de Médiapart…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.

Fin des emballages plastiques au 1er janvier 2022 : la liste des fruits et légumes concernés

Bientôt finies, les courgettes en barquette : dès 2022, de nombreux fruits et légumes frais non transformés ne pourront plus être vendus sous plastique en France, avec des tolérances jusqu'en 2026 pour les plus fragiles comme les fruits rouges, selon un communiqué du gouvernement lundi 11 octobre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.17
nuageux
le 19/10 à 15h00
Vent
1.98 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
32 %

Sondage