Université : un établissement public expérimental pour remplacer la Comue UBFC

Publié le 14/11/2023 - 17:31
Mis à jour le 16/11/2023 - 16:06

Dans un communiqué de presse du 13 novembre, l’université Bourgogne-Franche-Comté a dévoilé les contours du futur établissement public expérimental (EPE) qui succèdera à la ComUE UBFC.

Cinq établissements sont déjà engagés dans le projet : l’université de Franche-Comté (uFC), l’université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), SupMicrotech-ENSMM, l’Institut Agro Dijon (IAD) et l’ENSAM Campus de Cluny. L’UBFC précise que des "établissements de santé et les organismes nationaux de recherche présents sur site pourront y participer".

Le futur EPE est présenté avec l’ambition de relever deux défis majeurs :

  • avoir une visibilité et une attractivité internationales fondées sur l’excellence de sa recherche et de son enseignement ;
  • contribuer au développement du territoire régional et au-delà, du pays, en particulier sur des enjeux de souveraineté sanitaire, numérique et énergétique.

Une nouvelle réorganisation

Cette double ambition passe par une organisation de l’établissement avec, notamment :

  1. Un collège de 1er cycle (Undergraduate) "pour mieux accueillir et orienter la diversité des profils et favoriser leur réussite" précise la direction. Fédérant l’ensemble des disciplines et associant le monde du travail, l’offre de formation y sera diversifiée en termes de types de diplômes, de niveaux de diplômes, de contenus et de rythmes d’apprentissage.
  2. Quatre écoles universitaires de recherche (Graduate Schools) pour "développer l’attractivité et l’ouverture au monde socio-économique". Recouvrant le périmètre de quatre domaines différenciants du site, incluant les champs scientifiques de l’EPE. L’UBFC précise que ces écoles "mobiliseront des équipes de recherche de statut international à l’échelle du site et permettront d’articuler des logiques universitaires d’enseignement et de recherche et des logiques professionnelles. Elles favoriseront l’innovation et le lien avec l’entreprise".
  3. Un institut de technologie associant l’ENSAM Campus de Cluny, l’UTBM, SupMicrotech-ENSMM et des composantes et départements de l’uFC dont l’Institut supérieur d’ingénieurs de Franche-Comté (ISIFC) et l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE). Selon l’UBFC, cet institut innovant constituera "le premier exemple en France de liaison ingénierie-management ; il pourra être renforcé par des partenariats avec des acteurs complémentaires de l’enseignement supérieur et de la recherche en région". Afin de développer les synergies entre les forces de l’EPE, d’autres instituts pluri et interdisciplinaires sont également "en cours de réflexion".
  4. La mise en œuvre d’une stratégie de politique éducative STE(A)M (Science, Technology, Engineering (Arts), Mathematics). L’enseignement des STE(A)M implique "non seulement l’enseignement de ces disciplines de manière isolée, mais également une approche interdisciplinaire pour résoudre des problèmes du monde réel. Il reconnait le lien étroit entre l’éducation STEM et l’éducation artistique qui favorise la créativité et l’innovation".

Le communiqué ajoute que le "processus de concertation, de co-élaboration et d’information des communautés s’engage au sein de chacun des établissements". L’objectif étant "l’évolution, au 1er janvier 2025, de la ComUE UBFC en un établissement public expérimental (EPE) intégratif à l’échelle de la région Bourgogne-Franche-Comté" conclut l’UBFC.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.78
ciel dégagé
le 25/06 à 9h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
73 %