Alerte Témoin

Vaste étude pour estimer le nombre de lynx dans le massif du Jura

Publié le 15/05/2012 - 19:31
Mis à jour le 16/05/2012 - 16:09

Les services de l'Etat et les fédérations de chasseurs mènent pour la première fois en France une vaste étude afin 
d'estimer la population de lynx dans le massif du Jura, a-t-on appris mardi auprès de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

moricette_lynx.jpg
© centre athénas du Jura

"L'objectif est d'avoir des données chiffrées sur la population de lynx dans le massif du Jura. C'est la première fois en France que nous mettons en place ce type d'enquête", affirme à l'AFP Delphine Chenesseau, ingénieure à l'ONCFS Bourgogne-Franche-Comté.

Les premiers résultats de l'étude (2011) ont permis d'estimer la densité de lynx à environ un individu pour 100 kilomètres carrés au niveau de la frontière franco-suisse, dans le Doubs, et au centre-sud du département du Jura. En 2012, d'autres zones du massif jurassien seront étudiées. L'enquête est basée sur la mise en place de deux pièges photographiques qui se font face pour photographier les flancs de l'animal. En 2011, ce dispositif a été installé sur une soixantaine de sites du massif jurassien.

"Chaque lynx identifié a ainsi une carte d'identité complète avec la photographie de ses deux flancs", précise Delphine Chenesseau. Les données récoltées sont ensuite analysées pour "estimer l'abondance et la densité de lynx sur le massif du Jura", ajoute-t-elle. Le modèle de calcul statistique utilisé prend notamment en compte le fait que l'ensemble des lynx ne passe pas forcément devant l'un des pièges photographiques.

Ce protocole d'enquête est utilisé depuis plusieurs années en Suisse, où les résultats sont semblables à ceux observés jusqu'à présent en France avec un lynx tous les 100 kilomètres carré, précise l'ingénieure.  L'ONCFS mène cette enquête en partenariat avec la Fédération régionale des chasseurs de Franche-Comté, les Fédérations de chasse des départements du Doubs, du Jura et de l'Ain et avec l'Office national des forêts de Franche-Comté et de l'Ain.

Espèce protégée, le lynx a été réintroduit volontairement dans les Vosges dans les années 1970, et est apparu dans les années 1980 dans le massif du Jura, où il est désormais bien implanté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.36
légère pluie
le 05/06 à 9h00
Vent
6.22 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
85 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune