Alerte Témoin

"Verdir" la publicité : les députés EDS prennent les devants

Publié le 12/07/2020 - 07:29
Mis à jour le 10/07/2020 - 16:32

Les députés du groupe Ecologie, Démocratie, Solidarité (EDS) ont annoncé vendredi le dépôt d'une proposition de loi destinée à "verdir" la publicité, reprenant les principales propositions de la Convention citoyenne pour le climat sur le sujet.

Le texte porté par Matthieu Orphelin, proche de Nicolas Hulot, est cosigné par les 16 autres élus du groupe EDS. Il vise à « faire de la publicité un levier au service de la transition écologique et de la sobriété », et « réduire les incitations à la surconsommation ».

Selon son exposé des motifs, la proposition "donne force de loi aux principales propositions de la Convention citoyenne pour le climat" qui a porté des mesures "fortes de régulation" de la publicité.

"Ce n'est pas une loi d'interdictions, c'est une loi de mobilisation de tout le secteur de la publicité et d'encadrement progressif sur les produits les plus néfastes pour le climat", a indiqué à l'AFP Matthieu Orphelin, coprésident du groupe EDS.

Le texte prévoit notamment dans sa vingtaine d'articles d'interdire les nouveaux écrans vidéo publicitaires, ceux existants devant être retirés selon des modalités définies par décret.

Il prévoit aussi de restreindre progressivement sur 7 ans la publicité portant sur les véhicules particuliers les plus émetteurs, notamment les SUV les plus gros.

Les élus veulent aussi mettre fin à moyen terme à la publicité portant sur l'ensemble des produits ayant un fort impact environnemental, avec un outil de mesure à déterminer par décret, rejoignant le score carbone proposé par les 150 citoyens.

Ils entendent aussi mettre fin progressivement à la distribution dans les boîtes aux lettres de prospectus non adressés, hormis les cas où une étiquette autorisant cette distribution est apposée sur la boîte, remplaçant ainsi le principe du "Stop pub" par celui du "Oui pub".

Le texte propose également de créer un fonds de soutien à la publicité responsable, ou encore d'instaurer "l'obligation d'apposer sur toute publicité une mention +En avez-vous vraiment besoin?+" visant à lutter contre la surconsommation".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     27.7
    ciel dégagé
    le 08/08 à 9h00
    Vent
    0.41 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    33 %

    Sondage