Vers l'aménagement d’un pôle d’échange multimodal à Saône

Publié le 03/07/2023 - 10:33
Mis à jour le 03/07/2023 - 10:47

Coût ? 1.400.000 € HT • Après le pôle d'échange multimodale de Saint-Vit, Grand Besançon Métropole poursuit son action dans le cadre de sa politique de mobilité. Afin de faciliter l'intermodalité en assurant la connexion entre différents modes transports, un nouveau PEM verra le jour à Saône. Le début des travaux est prévu dès la fin de l'année et s'étendra jusqu'en 2025.

 © Google Street View
© Google Street View

Une étude a également été lancée pour créer un pôle d'échange multimodal à Roche-lez-Beaupré.

Afin d'assurer plus de "connexion" entre la marche, le train, le bus, le tram, le vélo, et le co-voiturage.., Grand Besançon Métropole propose de revoir l'espace autour de la gare de Saône. Le pôle multimodal permettra, à termes, plus de fluidité face à un parking actuellement saturé. La structuration des différentes mobilités autour de la halte ferroviaire a été validée dans le plan déplacement urbain 2015-2025 (devenu plan de mobilité).

Un projet en plusieurs étapes

Afin de structurer l’ensemble des mobilités et d’améliorer les conditions d’intermodalité, le projet se décline en plusieurs étapes :

  • L’aménagement du PEM autour de la gare composé du parking, des arrêts de bus et cars (GINKO, MOBIGO, TER), et des modes doux (cheminements cycles et piétons, parking vélos GinkoVélo Park...).
  • La réalisation d’un parking de co-voiturage (30 à 35 places).
  • La réalisation d’aménagements mode doux notamment cyclables permettant de connecter l’ensemble des accès cycles et piétons au PEM, et de relier les aménagements cyclables existants depuis le centre de Saône et depuis La Vèze.
  • La modification, adaptation du carrefour RD 67/RD 246, porte d’entrée dans la commune de Saône et donc au PEM, est un élément important du programme.

Toutefois, cette modification peut être traitée différemment, soit en simple adaptation du carrefour actuel, soit par un carrefour giratoire qui serait sécurisé pour les modes actifs...

"Les objectifs sont de mieux traiter les flux des différents modes de déplacement notamment les traversées des modes doux et de sécuriser la zone", précise le GBM.

Les dépenses prévisionnelles de l’opération s’établissent hauteur de 1.400.000 HT. Le plan de financement prévisionnel prévoit une participation complémentaire de l’Union européenne, de l’Etat, de la Région Bourgogne-Franche-Comté et du Département du Doubs.

Calendrier des travaux :

PEM autour de la gare :

  • démarrage des travaux fin 2023 ou début 2024
  • Parking de co-voiturage : début 2024
  • Itinéraire cyclable : 2024
  • Modification du carrefour : 2024-2025
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Neutralisations de voies et fermetures de nuit, les Mercureaux bientôt impactés par des travaux…

Du lundi 15 avril au vendredi 14 juin 2024, la Direction interdépartementale des Routes Est (DIR Est), pour le compte de l’État, va procéder au remplacement des caméras DAI (détection automatique d’incident) qui équipent les tunnels de la RN57-Voie des Mercureaux à hauteur de Besançon (25). Ces travaux entraîneront des neutralisations de voies et des fermetures de la voie des Mercureaux dans un ou deux sens de circulation selon les phases de travaux.

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Cluse-et-Mijoux : la route dans le sens France-Suisse sera fermée pendant plus de trois mois

Coût total : 3,8 M€ HT • Des travaux seront entrepris à partir du 13 mai 2024 afin de rénover le réseau d'eau potable. Ces derniers engageront donc la neutralisation d’une voie dans le sens France-Suisse au niveau de la Cluse-et-Mijoux… (et les deux voies du 24 juin au 14 juillet). Pour rappel, une pétition avait été lancée afin de demander notamment à ce que les travaux soient effectués de nuit. Une solution "impossible sur la partie terrassement", nous précise-t-on.

Mobilité à Besançon : “il faut accepter de réduire les performances de la voiture en ville”

En préambule de la conférence "Comment mieux se déplacer demain ? Quelle mobilité dans le Grand Besançon ? "qu’il a présenté mardi 2 avril 2024 à 18h30 au laboratoire Théma de Besançon, Frédéric Héran, économiste des transports et urbanistes à l’université de Lille, a accepté de revenir sur quelques-uns des enjeux de la mobilité en ville lors d’une conférence de presse ce mardi dans les locaux d’Hôphophop. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.67
nuageux
le 12/04 à 21h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
74 %