Victoire de Fillon-Maillet sur la poursuite de Ruhpolding : "Je vis depuis quelques semaines un rêve de gosse"

Publié le 16/01/2022 - 17:41
Mis à jour le 16/01/2022 - 18:23

leader incontestable • Le Jurassien Quentin Fillon Maillet a remporté la poursuite ce dimanche 16 janvier 2022. Il signe cette saison sa cinquième victoire et son quatrième succès en poursuite. Il en profite pour s’envoler au classement général de la Coupe du monde de biathlon.

Trois jours après avoir dominé le sprint, Fillon-Maillet (29 ans) a poursuivi sur sa lancée, confirmant son nouveau statut de patron du circuit et se positionnant comme le principal prétendant au gain du gros globe de cristal.

Déjà vainqueur du sprint jeudi dernier, Quentin Fillon Maillet s’est facilement imposé en Allemagne devant le Russe Aleksandr Loginov et le Biélorusse Anton Smolski. Le petit tour de pénalité qui a suivi sa première séance de tir couché n'a pas entamé la farouche volonté du Jurassien sur les skis.

En remontant de dix secondes sur l'Allemand Benedikt Doll au troisième tour, le leader de la Coupe du monde de biathlon creuse l'écart et prouve qu'il est le digne détenteur du dossard de leader. Cette victoire est la quatrième consécutive en poursuite

"Je suis vraiment content de cette victoire aujourd’hui et de faire honneur à ce maillot" a expliqué Quentin Fillon Maillet au micro de l’Equipe après la course.

Il reste certes neuf épreuves encore à disputer d'ici au terme de la saison mais le Jurassien a déjà fait le trou puisqu'il possède désormais une belle avance (97 points) sur son dauphin, le Suédois Sebastian Samuelsson. Un matelas confortable qui peut lui permettre d'envisager la suite avec sérénité.

Malgré deux fautes à la carabine (18/20), Fillon-Maillet n'a quasiment jamais été inquiété sur la piste de Ruhpolding. Il a été à la bagarre jusqu'à la mi-course avec l'Allemand Benedikt Doll mais il a réussi à le faire craquer lors du premier passage au tir debout avant de s'envoler seul vers la victoire, sa 5e cette saison et la 11e de sa carrière.

"Ma tête fonctionne mieux"

L'an dernier, le Français n'était pas parvenu à se libérer et à assumer son rôle de N.1 français après la retraite de Martin Fourcade, connaissant un exercice très frustrant. Il a enfin changé de dimension, se découvrant un mental de guerrier.

"J'imaginais cette saison me bagarrer pour le général mais avoir autant d'avance, c'est incroyable", a-t-il déclaré. "Je prends du plaisir sur les courses, j'arrive à maîtriser les situations et le stress n'est pas du tout mon ennemi en ce moment, c'est vraiment top. Je n'ai pas une progression révolutionnaire dans mes temps de skis, c'est ma tête qui fonctionne mieux. Aujourd'hui, je partais avec un peu d'avance et j'avais une grosse grosse envie de gagner".

En attendant de devenir peut-être le premier Français à soulever le gros globe de cristal depuis Martin Fourcade en 2018, Fillon-Maillet n'oublie pas toutefois les Jeux olympiques de Pékin (4-20 février), l'évènement majeur de la saison durant lequel tous les compteurs seront remis à zéro.

"Avoir un dossard de leader de la Coupe du monde ne me garantit à aucun moment une médaille aux Jeux donc il faudra faire le job sur place et je compte bien le faire", a-t-il lancé. "Il y aura une pression supplémentaire et je vais essayer de la gérer avec de la confiance en étant bon sur la gestion de course avec du beau ski et du beau tir."

Pour les autres Français, Simon Desthieux termine quatrième (18/20 au tir). Émilien Jacquelin, parti 53e, a terminé à la 20é place et perd sa deuxième place au classement général

Un peu plus tôt, dans la Poursuite Dames, Anaïs Bescond a terminé quatrième de la course remportée par la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sports : le FC-Sochaux régale le stade Bonal, l’ESBF affronte Nice en coupe de France

Au terme d’une belle rencontre, le FC Sochaux-Montbéliard n’a laissé aucune chance à son adversaire Valenciennes. Les Sochaliens ont confirmé leur bonne dynamique du moment en raillant au passage, la deuxième place du classement de ligue 2. Ce soir, l’ESBF disputera sa place en demie finale de coupe de France face à Nice. 

Sochaux arrache la victoire à Saint-Étienne

Au terme d’un match riche en rebondissements, le FCSM s’est finalement imposé en toute fin de match au stade Geoffroy Guichard, face à des Stéphanois qui avaient pourtant réussi à revenir au score, et même à prendre les commandes de la rencontre en deuxième période. 

FC Sochaux-Montbéliard : une réaction attendue à Saint-Étienne

Mécontent de la prestation de son groupe face à Caen lors de la dernière journée de championnat (défaite 2-1), Olivier Guégan assure que depuis, "une mise au point a été faite et elle était importante". À voir maintenant si elle a été comprise par l’ensemble du groupe sochalien dès la rencontre à Saint-Étienne, ce samedi 28 janvier.

Handball : Mélina Peillon, troisième nouvelle recrue de l’ESBF pour la saison 2023/2024

Engagé dans la construction de son effectif pour la saison 2023/2024, il est l’heure pour l’ESBF d’annoncer une nouvelle joueuse qui rejoindra les bords du Doubs pour les deux prochaines saisons. Après Suzanne Wajoka et Frida Rosell, c’est la jeune française Mélina Peillon qui intègrera l’équipe de Sébastien Mizoule pour le poste d’ailière droite en juillet prochain.

La Transju’ arrive à grand pas

Plus grand événement de ski de fond en France, La Transju’ se disputera samedi 11 et dimanche 12 février, dans les Montagnes du Jura. Les récentes chutes de neige ont dégagé l’horizon pour les organisateurs et tous les passionnés qui pourront s’élancer sur le parcours nominal entre Lamoura et Val de Mouthe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.29
couvert
le 03/02 à 3h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
87 %