Viennet (ESB M)?: "On a retrouvé ce qui faisait notre force"

Publié le 17/01/2013 - 23:36
Mis à jour le 17/01/2013 - 23:42

Alors qu’ils reprennent, ce vendredi soir (20 h 30) devant Dijon, un championnat de Pro D2 qu’ils avaient très mal débuté à l’automne, les joueurs de l’ESB M veulent à tout prix débuter 2013 comme ils avaient fini 2012. Le point avec l’entraîneur Christophe Viennet.

 ©
©

Handball (Pro D2)

Christophe, quel bilan tirez-vous de la première partie de saison ?
Elle a été compliquée. On a vraiment été en difficulté sur le début de saison. On manquait pas mal de confiance, et beaucoup de blessures ont été accumulées. Après, il y a la gestion dans le money-time qui nous a coûté quelques matches importants. On a en fait eu du mal à retrouver cette notion d’équipe qui faisait notre force la saison dernière.

Vous parlez de la gestion du money-time. Sans les deux accrocs à domicile contre Mulhouse et Valence, vous seriez dans les clous…
Oui…, il y a eu Pontault-Combault aussi. Mais ces matches-là, on les aurait gagnés la saison dernière. Là, c’est le manque de confiance. Si on a deux victoires de plus, on est sur le même parcours que l’an dernier, alors qu’on pourrait ne pas le croire. On sait de toute façon qu’il est plus dur de confirmer que de se révéler. Il y a l’exemple de Baptiste Calandre. Même si l’arrivée de Tin Tokic va redistribuer les cartes.

Ce renfort de Tin Tokic à la trêve justement, comment le définir ?
Je dirais qu’il y a deux renforts… Tokic tout d’abord, c’est le profil que l’on voulait depuis plus de six mois. Lui, c’est carrément la gamme au-dessus. Après, il ne faut pas le prendre non plus pour le messie et accepter l’idée qu’il est là pour retrouver du temps de jeu. Il est prêté par son club (NDLR : Aix) et traverse donc une crise de confiance. Mais sur son potentiel, il peut beaucoup nous apporter. À lui de le prouver. L’autre renfort si l’on peut dire, c’est Audrey Col, parce que là, il revient très bien physiquement. Et dans le groupe ou les séances d’entraînement, je le ressens.

Dans votre tête, jouez-vous le maintien ?
Disons qu’il y a deux aspects. Comptable tout d’abord. Là, c’est sûr que le plus tôt que l’on assurera le maintien, le plus facile ce sera. Ensuite, il y a l’aspect des derniers matches, où on est quand même allé accrocher Chartres. Ces derniers matches me font dire qu’on ne peut pas tout le temps jouer petit bras. Comme d’habitude dans ce championnat, tout le monde se tient. À nous de jouer sur nos qualités. Je n’ai pas envie que l’on se focalise sur le maintien. Et puis, je crois surtout que nous mettre dans la peau du petit en permanence, ça ne nous fera pas avancer.

Dijon, l’affiche attendue

Un bon vieux derby des familles pour débuter 2013. Le Palais des sports devrait avoir fière allure ce soir. "Les matches entre nous, on pourrait en parler des heures. C’est particulier, mais ils ont toujours été engagés et intéressants". Face à une équipe qu’il considère comme étant "l’une des trois meilleures du championnat maintenant que la mayonnaise a pris", Christophe Viennet a bien sûr une petite idée en tête. "Quand Vernon est venu chez nous, ils étaient 3e. Quand on a fait nul à Chartres, ils étaient 3e… Voilà, on aimerait bien que ça continue comme ça. On a aussi à cœur de prouver qu’on vaut bien mieux que ce qu’on avait montré à l’aller à Dijon, où on était complètement passé à travers (NDLR : 30-21)". Bonne nouvelle, et c’est plus que rare pour être signalé cette saison, l’ESB M sera au complet ce vendredi soir.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.08
légère pluie
le 03/03 à 15h00
Vent
2.55 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
96 %