Violences antiparlementaires : Philippe fait le point avec les parlementaires

Publié le 05/03/2019 - 06:09
Mis à jour le 16/04/2019 - 08:41

Après plus d'une centaine d'actes de violence envers des parlementaires dans le contexte de crise des "gilets jaunes", Édouard Philippe a reçu les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat ainsi que des représentants des groupes des deux Chambres lundi 4 mars 2019 dans la soirée.

edouard_philippe.jpg
©
PUBLICITÉ

Le chef du gouvernement a échangé pendant près d’une heure trente avec plus d’une dizaine d’élus lors de cette réunion à Matignon à laquelle ont également participé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et le ministre chargé des Relations avec le Parlement Marc Fesneau.

« Le Premier ministre a fait état de ses inquiétudes, le ministre de l’Intérieur (a mis en avant) la disponibilité de son ministère et puis des mesures qui ont été prises pour que ce climat ne perdure pas », a affirmé devant la presse le député communiste Stéphane Peu. « Mais il n’y a eu aucune annonce précise de faite si ce n’est d’entendre les différents groupes parlementaires pour constater qu’il y avait une montée de la violence inquiétante, qu’il fallait agir et que le gouvernement agissait », a ajouté l’élu de Seine-Saint-Denis.

« Le ministre de l’Intérieur nous a indiqué qu’il avait été dénombré 117 cas d’attaques, d’agressions ou de menaces vis-à-vis des parlementaires », a souligné Bertrand Pancher qui représentait le groupe « Libertés et territoires » de l’Assemblée.

Alors que des propriétés privées ont été prises pour cible, les questeurs du Palais Bourbon ont décidé en février d’étendre le dispositif d’indemnisation en cas de dégradation des permanences aux domiciles et biens des députés tels leurs véhicules.

Pancher a formulé des « propositions », notamment pour « revisiter le système de protection judiciaire des élus ». Cet élu de la Meuse suggère aussi d’organiser une « campagne de communication auprès du grand public » pour « rétablir la vérité sur le fonctionnement des élus », constatant qu’il « se raconte souvent n’importe quoi sur les réseaux sociaux concernant notamment les rémunérations des députés ».

Stéphane Peu a appelé les responsables politiques à « ne pas ajouter, par des attitudes ou des propos excessifs, de la tension ».

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le ministère du Travail a publié dimanche 28 juillet 2019 au Journal officiel le décret mettant en oeuvre la réforme vaste et controversée de l'assurance chômage annoncée le 18 juin. Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l'assurance chômage. Par ailleurs, une expérimentation est prévue en Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire "d'un journal de la recherche d'emploi" tenu par les chômeurs.  

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré l'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort de son "engagement total pour garantir la pérennité du site industriel", marqué par un plan de suppression d'un millier d'emplois, dans un courrier obtenu ce vendredi 26 juillet 2019 par l'AFP.

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

Au terme d'une longue gestation, l'accouchement débute ce mercredi 24 juillet 2019 avant le faire-part de naissance dans quelques mois : la première grande réforme sociétale du quinquennat Macron, l'extension de la PMA à toutes les femmes, est présentée en Conseil des ministres avant son examen à l'Assemblée à la rentrée.

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Après des débats musclés, l'Assemblée s'apprête à voter ce mardi 23 juillet vers 16h15 la ratification du controversé traité de libre-échange entre l'UE et le Canada (Ceta), "positif" pour l'économie française selon ses défenseurs, mais porteur de "risques" environnementaux et sanitaires d'après ses opposants.

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.4
partiellement nuageux
le 25/08 à 15h00
Vent
2.55 m/s
Pression
1018.25 hPa
Humidité
36 %

Sondage