Violences sexuelles en France : 72.000 infractions enregistrées en 2021, 86% des victimes sont des femmes

Publié le 30/11/2022 - 15:53
Mis à jour le 01/12/2022 - 17:14

Les services de police et de gendarmerie ont enregistré 72.000 infractions à caractère sexuel, commises hors de la famille en 2021. 73% de ces infractions concernent des violences sexuelles physiques, 86% des victimes sont des femmes, 96% des mis en cause sont des hommes.

Image d'illustration © Pixabay/ninocare
Image d'illustration © Pixabay/ninocare

Il s'agit prioritairement de violences sexuelles physiques (73 %). Les victimes sont en majorité des femmes (86 %) et pour plus de la moitié des mineurs (55 %). Les mis en cause (48.300 personnes) sont des hommes pour 96 %, le plus souvent majeurs (73 %). Toutefois, on observe que les mis en cause pour les viols sur mineurs sont pour plus de la moitié (57%) également mineurs. Moins de 10 % des victimes de violences sexuelles commises hors du cadre familial portent plainte.

Des violences sexuelles qui se déroulent le plus souvent dans des habitations individuelles

Les lieux où sont commises ces infractions dépendent avant tout de leur nature, mais aussi de l’âge de la victime : les violences sexuelles physiques se déroulent la plupart du temps dans des habitations individuelles (61 % des viols ou tentatives de viol) ; les mineurs sont plus souvent la cible d’infractions sur internet ou les réseaux sociaux (7 % des victimes mineures contre 2 % pour les majeures). Les femmes de 15 à 64 ans sont plus souvent victimes dans les communes de grande taille, alors que c’est l’inverse pour les mineurs de moins de 15 ans. Le nombre de victimes par habitant est très homogène entre les différents départements, à l’exception de Paris qui enregistre un nombre de victimes par habitante de 15 à 64 ans très supérieur à tous les autres.

96% des mis en cause sont des hommes

48.300 personnes ont été mises en cause en 2021 pour des infractions sexuelles commises hors cadre familial. Il s’agit presque exclusivement d’hommes (96 %), le plus souvent majeurs (73 %). La part des mis en cause mineurs est cependant beaucoup plus élevée quand les infractions concernent des victimes mineures (57 % pour les viols ou tentatives de viol sur mineurs, 49 % pour les agressions sexuelles et 54 % pour le harcèlement sexuel) ; réciproquement, les mineurs ne sont quasiment jamais mis en cause pour des violences sexuelles physiques sur majeurs.

Les victimes de violences sexuelles commises hors de la famille signalent rarement aux services de sécurité les faits qu’elles ont subis. Ainsi, d’après l’enquête de victimation Genese, en 2020, 0,2 % des personnes de 18 à 74 ans vivant en métropole ont été victimes de violences sexuelles commises hors du cadre familial, et moins de 10 % d’entre elles ont porté plainte.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Une centaine de personnes présentes au rassemblement antifasciste devant le palais de justice ce vendredi

Organisé par la Nuée antifasciste ce vendredi 27 janvier juste avant le jugement des deux étudiants soupçonnés d’avoir repeint le visage de la statue de Victor Hugo en novembre 2022, le rassemblement a réuni une centaine de personnes devant le palais de justice de Besançon.

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

En 2 ans, les plaintes pour violences conjugales ont explosé dans le Doubs. Entretien avec Étienne Manteaux, procureur de Besançon

EXCLUSIF • Quatre homicides en 2022, une hausse de 69% des faits graves, une hausse de 72% des faits de harcèlement et de menace le tout entre 2019 et 2022 dans le Doubs. Le département fait partie de ceux qui comptent le plus violences conjugales en France alors que l’on compte entre 120 et 130 homicides dans la sphère conjugale l’année dernière sur les 66 millions d’habitants… On en parle avec le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux en ce début d'année 2023.

Ukraide à Besançon : un camion d’aides humanitaires envoyé tous les 15 jours en Ukraine

SOLIDARITÉ • Depuis le 24 février 2022, jour de l’invasion de la Russie en Ukraine, les Drs Patrice Gayet et Pierre-Charles Henry, médecins à la clinique Saint-Vincent, ont créé l’association Ukraide pour venir en aide aux hospitalisés ukrainiens. Depuis près d’un an, un camion de 40 tonnes est envoyé tous les 15 jours… Interview avec Patrice Gayet, chirugien engagé.

Vandalisme de la Statue Victor Hugo à Besançon : " Un épilogue sinistre qui n’aurait jamais dû avoir lieu "

À quelques jours du jugement des deux étudiants soupçonnés d’avoir repeint le visage en blanc de la statue de Victor Hugo, oeuvre de Ousmane Sow, en novembre 2022 à Besançon, Béatrice Soulé, compagne du sculpteur sénégalais, parle d’"une polémique qui n’avait aucune raison d’être" dans un communiqué du 24 janvier 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.4
nuageux
le 27/01 à 21h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
79 %