Violences urbaines aux 408 : prison ferme pour trois délinquants

Publié le 12/05/2015 - 15:22
Mis à jour le 12/05/2015 - 22:24

Trois hommes ayant reconnu avoir caillassé des policiers et mis le feu à des poubelles dans la soirée du 3 mai 2015 au pied des immeubles du quartier des 408, ont été condamnés à six et huit mois de prison ferme, lundi 11 mai 2015 par le tribunal correctionnel de Besançon.

DSC_7511.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Les trois prévenus, âgés de 21 à 26 ans et interpellés mercredi 6 mai 2015, ont tenté de nier leur implication dans les faits, mais le système de vidéosurveillance mis en place dans le quartier des 408 a parlé et ils ont finalement avoué.

Deux frères, Farès et Ismail, que les vidéos montrent en train de participer aux affrontements nocturnes entre bandes de jeunes et policiers, ont essayé de se justifier en affirmant avoir "agi sous le coup de la colère", parce que "les policiers ont frappé et gazé (leur) jeune frère".

La procureure Margaret Parietti a accusé les trois individus, présentés comme les "caïds" de la cité, d'avoir attiré les policiers dans un "guet-apens avant de participer au caillassage". La magistrate a fustigé ensuite ces insoutenables pièges et traquenards et ces véritables "actions collectives destinées à nuire aux policiers". Mme Parietti a requis de 12 à 18 mois de prison contre les trois hommesdéjà condamnés pour des violences similaires, ainsi que cinq ans d'interdiction de séjour dans le Doubs.

Pour l'une des avocates de la défense, Me Catherine Bresson, les "prétendus noyaux durs de la cité" sont plutôt des "boucs émissaires".

Farès et son beau-frère Youcef ont finalement été condamnés à 12 mois de prison dont 4 avec sursis mise à l'épreuve et Ismail à 10 mois de prison dont 4 mois avec sursis mise à l'épreuve.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.46
couvert
le 15/12 à 21h00
Vent
2.99 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
87 %

Sondage