Dole / Paris- Orly : voté par le conseil général du Jura, rejeté par la Fnaut

Publié le 28/01/2013 - 16:35
Mis à jour le 29/01/2013 - 11:03

Le conseil général a voté à l’unanimité ce vendredi 25 janvier 2013 la mise en place de liaisons aériennes entre  Dole-Jura et Paris-Orly. De fin mars jusqu’à fin octobre, pour sept mois d’essais, ces liaisons seront assurées par l’a compagnie allemande Bin Air. La Fnaut, la FNAUT, la fédération nationale des usagers des transports de Franche-Comté qui la rejette.

370.000 € d’investissement

Quatre rotations en semaine du lundi au vendredi en petit avion "Airchild Swearingen Metroliner" de 19 places, 80 euros environ le billet, un trajet d'une heure. La décision a été votée à l'unanimité vendredi au conseil général du Jura. L'Assemblée a décidé d'allouer 370.000 € pour tester cette nouvelle liaison et rendre plus attractif l'aéroport Dolej-Jura. Même si certains élus UMP de l'opposition ont montré quelques réticences quant au gain de temps pas vraiment évident par rapport au train, et surtout par rapport au coût pour la collectivité, tous les élus ont voté pour. 

Le député UMP Jean-Marie Sermier a pourtant émis une crainte : celle de voir la SNCF se service de ces nouvelles liaisons pour délaisser encore un peu plus Dole. 

"À qui fera-t-on croire que la SNCF va maintenir des dessertes TGV ? " 

Et c'est bien sur cet argument que la Fnaut, la fédération nationale des usagers des transports de Franche-Comté, a immédiatement réagi avec "stupeur et indignation".  La Fnaut a, plus que quiconque, organisé et développé la mobilisation pour sauver les dessertes ferroviaires Lyria Paris – Dole – Suisse et les arrêts des TGV à Mouchard et Dole. Dans l’urgence, nous tenons à dénoncer haut et fort cet incroyable mauvais coup. Nous n’aurons aucun mal à démontrer que ces vols ne font pas gagner une seule minute à leurs passagers, que la clientèle ciblée est…très ciblée ! Avec cette décision, le Conseil général du Jura, s’est bien tiré une balle dans le pied !"

Enfin, dernier argument pour les anti Dole-Paris : la compagnie Bin Air basée de Munich avait été menacée en avril 2011 par l'Union européenne d'être inscrite sur la liste noire des compagnies si elle n’améliorait pas ses protocoles de sécurité. Le 19 janvier 2010, le train d’atterrissage d'un de ses avions s’était affaissé à Stuttgart.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Accès immédiat à la formation ”boîte manuelle” pour un titulaire du permis ”boîte automatique” à partir du 1er mars 2024 

L’arrêté du 15 février 2024 publié au Journal officiel du 18 février 2024, supprime le délai de trois mois jusque-là nécessaire aux conducteurs titulaires du permis de conduire boîte automatique (code B78) pour des raisons non médicales, pour pouvoir suivre la formation de 7 heures permettant de conduire un véhicule équipé en boîte manuelle. Cette mesure annoncée le 17 juillet 2023 dans la mesure n°3 du Comité interministériel de la Sécurité routière, ajoute une nouvelle brique à l’évolution du permis de conduire.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Olivier Rietmann souhaite prolonger jusqu’à Jussey et Culmont-Chalindrey le service ferroviaire TER

Le sénateurs et des élus du département de la Haute-Saône ont adressé une lettre à Marie Guite-Dufay, la présidente de la Région, le 12 février 2024 afin de lui exposer la "nécessité d’étudier, de manière approfondie", la faisabilité d’une relation ferroviaire TER quotidienne entre les bassins de Vesoul et des Hauts du Val de Saône, au titre des liaison domicile- études, domicile-travail mais aussi domicile-services (hospitaliers tout particulièrement).

Les prévisions de Bison futé pour ce premier week-end de vacances d’hiver

Ce week-end du 16 au 18 février 2024 marque le début des vacances scolaires pour la zone A et la deuxième semaine de la zone C. Il s’agit également du début des vacances d’hiver des zones Nord et Centre des Pays-Bas et la fin pour la zone Sud des Pays-Bas et du Luxembourg. Ainsi, la circulation sera dense entre les frontières du nord et les stations de sports d’hiver des Alpes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.67
partiellement nuageux
le 23/02 à 9h00
Vent
4.61 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
87 %