Alerte Témoin

Week-end du 14 juillet : 720 gendarmes et policiers mobilisés

Publié le 13/07/2011 - 16:20
Mis à jour le 13/07/2011 - 16:20

Les opérations de contrôles routiers seront assurées pendant tout le week-end du 14 juillet par l’engagement de près de 720 gendarmes et policiers sur 430 points de contrôle sur les routes du Doubs.

1310567186_0.JPG
©archives carvy

Les forces de sécurité disposeront notamment de l’appui d’un hélicoptère de la gendarmerie et d’un véhicule équipé d’un système de lecture automatisé des plaques d’immatriculation (LAPI). Le véhicule de la brigade rapide d’intervention, la Subaru, sera également engagé sur l’autoroute A36.

Les vitesses excessives et la conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants seront particulièrement ciblées. Les contrôles effectués porteront sur toutes les catégories de véhicules, sur l’autoroute A36, sur les routes nationales comme sur les routes départementales et communales.

Durant le week-end, le directeur de cabinet du préfet, Hervé Tourmente, participera à ces opérations pour procéder, le cas échéant, à des suspensions immédiates de permis de conduire, voire à des immobilisations administratives des véhicules, à l’encontre des auteurs des infractions les plus graves. La préfecture demande à tous les usagers de la route d’adopter prudence et vigilance dans leur conduite.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     32.13
    ciel dégagé
    le 09/08 à 15h00
    Vent
    2.96 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    34 %

    Sondage