Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Bourgogne-Franche-Comté : la première région à transférer le CREPS, établissement public du ministère de la Jeunesse et des Sports

©LD - cliquez sur l'image pour agrandir

Laura Flessel, ministre des Sports, a signé la convention tripartite (Etat-Région-CREPS) ce mardi 16 janvier 2018 aux côtés de Laëtitia Martinez, vice-présidente du conseil régional en charge des sports, de l’égalité et de la citoyenneté, et de Pascal Bonnetain, directeur du CREPS, établissement public du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Publicité

  • La Bourgogne-Franche-Comté est ainsi la première Région ayant concrétisé dans un document conjoint ce transfert.

Pourquoi ce tranfert ?

La loi NOTRe du 7 août 2015 a transféré aux régions, à compter du 1er janvier 2016, la propriété des centres de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS). C'est pourquoi, la ministre des sports était présente pour la signature entre l’Etat, la Région et le CREPS, aux côtés de la vice-présidente du conseil régional en charge des sports, de l’égalité et de la citoyenneté, et du directeur du CREPS. 

Laëtitia Martinez en a profité pour rappeler la politique sportive régionale "ambitieuse" menée sur l’ensemble du territoire, "avec l’appui du CREPS" : La région Bourgogne-Franche-Comté a choisi de s’appuyer sur ses nouvelles compétences pour mener une étude d’envergure sur le sport de haut niveau, qui doit être désormais envisagé dans la perspective d’une mobilisation des ressources et des talents régionaux avec à l’horizon les Jeux olympiques de Paris 2024", précise la région.

Info +

Ressources que constitue le CREPS : le pôle des Montboucons à Besançon (25), le site du Centre national de ski nordique et de moyenne montagne (CNSNMM) à Prémanon (39)

Hélène L.

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ