Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Insee : plus de 17.000 habitants supplémentaires en Franche-Comté

©INSEE - cliquez sur l'image pour agrandir
©INSEE - cliquez sur l'image pour agrandir
©INSEE - cliquez sur l'image pour agrandir
©INSEE - cliquez sur l'image pour agrandir
©INSEE - cliquez sur l'image pour agrandir

Selon une enquête menée par l'Insee, entre 2007 et 2012 la population de la Franche-Comté compte 17.014 habitants en plus. La croissance de la population est la plus forte dans les communes de moins de 1.000 habitants qui regroupent 36 % de la population franc-comtoise. Besançon et Belfort  enregistrent une forte baisse du nombre d'habitants…

Publicité

Au 1er janvier 2012, la population de la Franche-Comté s’élève à 1 175 684 habitants, soit 1,9 % des 63.375.971 habitants de France métropolitaine.

Des disparités entre la ville et la campagne

Les quatre départements de la région gagnent des habitants er

avec cependant des disparités. Avec 531 062 habitants au 1 janvier 2012, le département du Doubs est celui qui en gagne le plus (+ 11 000 par rapport à 2007). La population de la Haute-Saône s’élève quant à elle à 239 750 habitants soit un gain de 2 550 habitants. Le Jura compte désormais 260 932 habitants, soit 2 000 habitants en plus. Enfin, la population du Territoire de Belfort s’établit à 143 940 habitants, soit 1 500 de plus qu’en 2007.

Presque 90 % des communes de la région comptent moins de 1 000 habitants et concentrent 36 % de la population. Parmi ces communes, 37 % possèdent entre 200 et 499 habitants. À elles seules, ces communes représentent 15,6% de la population franc-comtoise. 84 communes ont moins de 50 habitants soit 0,3 % de la population régionale. La commune d’Urtière dans le Doubs est la plus petite commune de Franche-Comté avec 8 habitants. Les communes de 50 à 99 habitants représentent 1,5 % de la population franc-comtoise, celles entre 100 et 199 habitants 5,5 %, et les communes entre 500 et moins de 1000 habitants 13,4 %.

Baisse de la population à Besançon et à Belfort

Dix des onze communes de plus de 10 000 habitants de Franche-Comté perdent en effet des habitants entre 2007 et 2012. Seule la commune d’Audincourt dans le Doubs en gagne (+ 200 habitants). Saint-Claude dans le Jura enregistre la baisse la plus forte de la région (- 1 100 habitants en 5 ans). La baisse de la population dans les villes-centres de Besançon et de Belfort profite aux communes situées à la périphérie. Ainsi Besançon et Belfort perdent des habitants alors que leur communauté d'agglomération en gagne.

Forte augmentation de la population au Grand Charmont, Valdahon et Morteau 

Parmi les communes de 5 000 à moins de 10 000 habitants, Grand-Charmont, Valdahon et Morteau connaissent les plus fortes augmentations en valeur absolue et Luxeuil-les-Bains, Gray et Bethoncourt les plus fortes diminutions.

Parmi les communes de 1 000 à 3 500 habitants, trois communes sur quatre ont gagné des habitants en cinq ans. Entre 2007 et 2012, la population a le plus augmenté dans les communes de Foucherans (+ 353), Pirey (+ 306) et Granges- Narboz (+ 295) et le plus diminué dans les communes de Saint-Loup-sur-Semouse (- 400), Salins-les-Bains (- 244) et l’Isle-sur-le-Doubs (- 189).

Une croissance inférieure en Bourgogne

Entre 2007 et 2012, la population de la région augmente de 17.014 habitants soit une progression de 0,3 % en moyenne par an. Cette croissance est inférieure à la moyenne de la France métropolitaine (+ 0,5 % par an) mais aussi à celle des régions limitrophes d’Alsace (+ 0,35 %) et de Rhône-Alpes (+0,9%). Elle est en revanche supérieure à celle de la Lorraine et de la Bourgogne (+ 0,1 %) tandis que la Champagne Ardenne enregistre un très léger recul.

(Source : INSEE recensement de la population - Agnès Boudaquin, Charlotte Loup)

Alexane

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille