Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La salle qui ne s’éteint jamais...

- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
vous êtes en ligne avec le 17

C’est vers le Centre d’Informations et de Commandement (CIC) de la Police que convergent les appels de secours "17" émis depuis Besançon, Pontarlier et Montbéliard.

Publicité

"Allo ? Oui Madame, vous êtes à la Police, que se passe-t-il ?". L’opératrice, une policière en tenue, prend cet après-midi du mois d’août, l’un des 250 appels téléphoniques reçus quotidiennement par le Centre d’informations et de Commandement (CIC) départemental, sis au commissariat de Police de Besançon, en provenance des trois zones de Police de Besançon, Montbéliard et Pontarlier. Dans cette salle, dont les lumières ne s’éteignent jamais, 24 fonctionnaires de police dont 21 opérateurs se relaient en permanence. Un mur d’écrans vidéo se dresse face à eux, car en plus de la réception des appels d’urgence et de l’engagement des patrouilles sur le lieu de l’événement, les personnels du CIC ont la main sur un certain nombre de caméras de surveillance.

Interopérabilité

Il faut ensuite répondre à la demande de secours, en faisant intervenir les patrouilles de Police les plus proches. Ce qui est facilité avec la géolocalisation des véhicules et la cartographie. "Grâce au logiciel Pegase, nous assurons l’interopérabilité entre les appels reçus au 17, le trafic radio avec les patrouilles et l’intervention des fonctionnaires sur l’événement" explique le Major Erick Giboin, chef du CIC. "Pegase signifie Pilotage des Evénements, Gestion de l’Activité et Sécurisation des Equipements" ajoute-t-il. Véritable point névralgique du département, les opérateurs de la salle assurent également le lien avec les bus Ginko en cas de déclenchement d’alerte et peuvent passer le relais à la Police Municipale dont un fonctionnaire est présent dans la salle, en journée.

Nuisances sonores en hausse l’été

On note une augmentation des plaintes pour nuisances sonores notamment dans la boucle bisontine depuis juillet. "Les températures incitent les gens à rester dehors. Ils parlent parfois trop fort, et rient en déambulant dans les rues, alors que d’autres souhaitent s’endormir avec les fenêtres ouvertes, à cause de la chaleur" relativise M. Giboin.

Sur le front des cambriolages, les usagers sont toujours invités à composer le 17 afin de signaler des faits inhabituels.

90.000 appels de secours passés depuis les zones urbaines du département du Doubs, sont chaque année, reçus par le CIC.

Vincent

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 17h00
LIBRAIRIE L'INTRANQUILLE PLAZZA - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 17h00
Eglise Adventiste Besançon - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 18h00
TRIVIAL COMPOST - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 19h00
LES PASSAGERS DU ZINC - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 20h30
MICROPOLIS - Besançon