Éducation nationale et Enseignement agricole : quelle feuille de route pour 2021 et 2022 ?

Publié le 22/05/2021 - 15:17
Mis à jour le 21/05/2021 - 12:11

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont réuni le 18 mai dernier les recteurs d’Académie et les directeurs régionaux de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt pour leur présenter la feuille de route "Éducation nationale et Enseignement agricole" en 2021 et 2022.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Cette feuille de route commune vise à contribuer à "la valorisation des formations et métiers liés à l’agriculture, du paysage, de la forêt et de l’agroalimentaire et à soutenir les actions d’éducation au développement durable dans les écoles et établissements d’enseignement", est-il indiqué dans un communiqué.

Afin de valoriser les formations aux métiers du vivant et permettre une meilleure découverte de l’enseignement agricole lors de l’orientation des élèves, plusieurs actions sont prévues :

  • Un renforcement de la découverte des métiers au travers d’actions éducatives avec les lycées et collèges pour favoriser la découverte d’exploitations agricoles proches, notamment dans le cadre de la campagne de communication du plan France Relance sur les métiers de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire, de la Pêche, de la Forêt et des Paysages qui sera lancée avant l’été.
  • La participation d’établissements de l’enseignement agricole aux Campus des métiers et des Qualifications (CMQ) afin de rapprocher les offres de formation des deux systèmes autour des métiers de l’agriculture, de l’agroalimentaire et des territoires (comme la protection des espaces naturels par exemple) et d’enrichir les possibilités de parcours.
  • Des échanges de connaissances, d’expériences et de projets entre éco-délégués de classes, d’établissements des deux systèmes. Des partenariats pourraient être engagés entre les lycées agricoles et des collèges et lycées de proximité. Ces échanges seront l’occasion pour des lycéens et collégiens de découvrir le monde de la production agricole.
  • Le partage du label E3D (« Établissement engagé dans une démarche globale d’éducation au développement durable ») entre les établissements des deux ministères. Ce label, développé par l’éducation nationale, sera rendu accessible aux établissements de l’enseignement agricole.

Par ailleurs, la feuille de route conjointe des deux ministères veut approfondir au sein du monde éducatif de grandes thématiques liées à l’agriculture, à la forêt, à l’alimentation, à l’environnement et au bien-être animal :

  • La mise à disposition et la diffusion de ressources pédagogiques sur l’éducation à l’alimentation, avec un focus particulier sur les circuits courts, produits durables ou sous signes d’origine et de qualité.
  • Les objectifs de la loi EGALIM dans la restauration collective publique (50% de produits durables ou sous signes d'origine et de qualité - dont minimum de 20 % de produits bio) sont pleinement partagés par les deux ministères et seront portés dans le cadre de leur dialogue avec les collectivités territoriales.
    La promotion des espaces arborés et du rôle de la forêt dans la lutte contre le changement climatique, en favorisant la participation des élèves à des projets de reboisement.
  • Les deux ministères travailleront à l’élaboration de ressources pédagogiques à destination des élèves des écoles, collèges et lycées sur la relation Homme-Animal, les pratiques d’élevage en France et ses enjeux, le bien-être des animaux de compagnie.

Lors de leur intervention devant les recteurs et les DRAAF, Jean-Michel Blanquer et Julien Denormandie ont rappelé "toute l'importance de l'éducation à l'alimentation et à la découverte des métiers de l'agriculture pour la formation des futurs citoyens". Ils ont également "fermement condamné certaines dérives de la part d’associations comme L214 qui ont pu être constatées dans des établissements scolaires ces derniers mois."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Grève dans l’Education nationale : 6,67% de grévistes en Franche-Comté

Suite à un appel à la grève de l'intersyndicale ce jeudi 23 septembre pour la mise en place d'un plan d'urgence et la revalorisation des compétences et des conditions de travail après un an et demi de crise sanitaire, le taux de participation s'élève à 6,67% en moyenne en Franche-Comté (4,48% au niveau national) selon l'académie de Besançon.

Covid-19 : fin du masque à l’école primaire le 4 octobre dans les départements les moins touchés

L'obligation du port du masque à l'école primaire sera levée à partir du 4 octobre dans les départements les moins touchés par l'épidémie du Covid-19, a annoncé ce mercredi 22 septembre 2021 le porte-parole du gouvernement, mais le pass sanitaire est pour l'instant maintenu partout en France.

Covid-19 : 73 % des 12-17 ans ont reçu une première injection du vaccin en Bourgogne Franche-Comté

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s'est félicité lundi de la progression de la vaccination des collégiens et lycéens contre le Covid-19, qui dépasse 69% pour la première injection, appelant au "volontarisme" des familles pour poursuivre dans cette dynamique. En Bourgogne-Franche-Comté près de 148.000 adolescents de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose soit 73 % de cette classe d'âge.

Rentrée 2021 : des animations organisées ce jeudi pour accueillir les étudiants à Besançon

Un parcours culturel proposé à 19h00 à la gare d'eau • 24.000 étudiants vont circuler tout au long de l’année sur le site de l’université de Besançon. C’est pourquoi, une nouvelle édition de "Bienvenue aux étudiants" était organisée ce jeudi 16 septembre sur le campus de la Bouloie. L’occasion pour les étudiants de se retrouver, d’échanger et de faire de bonnes affaires…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.66
ciel dégagé
le 27/09 à 3h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
100 %

Sondage