130 conteneurs pour la collecte des textiles dans le Grand Besançon

Publié le 17/10/2017 - 10:18
Mis à jour le 17/10/2017 - 16:11

Dans le cadre d'une nouvelle vague de déploiement de bornes pour la collecte sélective des textiles en 2017, la communauté d'agglomération du Grand Besançon souhaite rappeler aux usagers qu’ils disposent sur le territoire d’un réseau de 130 conteneurs d’apport volontaire. Elles sont installées dans les communes, sur les espaces publics et dans toutes les déchetteries.

 ©
©

Des conteneurs pour déposer quoi ?

Il est possible d'y déposer des vêtements "même usés ou déchirés", nous indique le Grand Besançon, du linge de maison (serviettes, draps, rideaux, couvertures, chaussettes "attachées par paire" et des articles de maroquinerie comme des sac, ceintures… "Les textiles doivent être propres, secs et emballés dans un sac plastique", nous précise-t-on.

Que deviennent les textiles donnés ?

Un tri est effectué par les associations partenaires et par les centres de tri spécialisés :

  • 59,4% sont réutilisés en l’état (dons aux plus démunis, revente d’une partie des articles dans les boutiques solidaires locales , en France et à l’étranger),
  • 31, 8 % sont recyclés : transformation en chiffons d’essuyage et fibres entrant dans la composition de nouveaux produits (isolants thermiques ou acoustiques, rembourrage de coussins, canapés…). Pour les chaussures : semelles, revêtement de terrains de sport ou d’aires de jeux,
  • 8,5% sont valorisés énergétiquement : transformation principalement sous forme de Combustible Solide de Récupération (CSR) utilisé en France dans l’industrie cimentière (fortement consommatrice d’énergie).
  • Seul, 0,3% n’est pas valorisé (source rapport annuel 2016 Eco TLC - Eco organisme en charge de l’optimisation de la collecte et de la valorisation des TLC sur le plan national)..

Info +

  • Le développement du réseau de bornes textiles (depuis 2010) a permis de capter 740 tonnes de textiles en 2016, soit 4 kg / habitant, un chiffre supérieur à la moyenne nationale (3,2 kg /hab.
  •  Cette collecte s’est développée dans le cadre d’un partenariat avec des structures de l’économie sociale et solidaire : avec le groupement d’associations le Relais Est de Wittenheim / Emmaüs (Besançon) / Tri Quingey et la Régie des quartiers de Besançon.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Baisse de la vaccination en Haute-Saône : la préfète veut booster la prise de rendez-vous à l’approche de l’été

Malgré 46% de la population primo-vaccinés en Haute-Saône, la préfète Fabienne Balussou souhaite promouvoir davantage la vaccination par le biais des acteurs locaux suite à une baisse de la prise de rendez-vous au mois de juin, selon un communiqué du 17 juin.

VNF met en garde contre les dangers de la baignade dans les fleuves, canaux et rivières

S’ils constituent un grand terrain de détente et de loisirs où fourmillent une multitude d’activités, les canaux et rivières françaises ne sont pas faits pour la baignade, hors espaces aménagés. La baignade y est dangereuse et, sauf exceptions, interdite, alerte les Voies navigables de France (VNF) ce jeudi 17 juin.

Le préfet du Doubs abroge l’arrêté portant sur le port du masque obligatoire en extérieur

Suite aux annonces du Premier ministre le 16 juin 2021, et au vu de l’évolution sanitaire favorable depuis plusieurs semaines, Jean-Philippe Setbon, préfet du Doubs par intérim, a décidé d’abroger l’arrêté préfectoral du 3 juin 2021 portant sur l’obligation du port du masque en extérieur dans le Doubs pour les personnes de plus de onze ans.

Coup de balai sur les déchets dangereux des entreprises de Bourgogne Franche-Comté

Les Chambres de Métiers et de l'Artisanat organisent chaque année une opération d’élimination de déchets dangereux à destination des entreprises qui produisent des Déchets Toxiques en Quantités Dispersées (déchets de peinture, solvant, diluant, colle, vernis, résine, aérosols…). En 2021, l'opération se déroulera du 21 au 25 juin dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté.

Tentative d’enlèvement d’enfant à Montceau-les-Mines : la préfecture confirme « une fausse information »

Une rumeur circule actuellement sur les réseaux sociaux relative à la présence d’un individu qui tenterait d’enlever des enfants aux alentours d’une école à Montceau- les-Mines. Ce mercredi 16 juin, la préfecture de Saône-et-Loire dément cette information et invite les internautes à vérifier les informations avant de les relayer sur les réseaux sociaux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.43
nuageux
le 18/06 à 12h00
Vent
2.31 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
27 %

Sondage