14e Festival Besançon-Montfaucon "faire découvrir d'autres horizons avec des instruments d'époque"

Publié le 16/05/2019 - 16:30
Mis à jour le 16/05/2019 - 16:56

Le festival se déroulera du 25 mai au 2 juin 2019 à Besançon, Montfaucon, et même jusqu'à la Suisse. Le thème choisi cette année est "horizon en musique". Arthur Schoonderwoerd, co-fondateur et directeur du festival depuis six ans, nous en parle.

concert cloture©Y.Petit_11
concert cloture©Y.Petit_11
PUBLICITÉ

maCommune.info : Quels sont les temps forts du festival ?

Arthur Schoonderwoerd : « Chaque concert est un temps fort. Le concert d’ouverture est intéressant dans la chapelle la charité (NDLR : 6 rue des Martelots, 25 000 Besançon) avec les musiques de Josquin des Prés, un franco –flamand qui a composé des oeuvres en France, en Italie et aux Pays-Bas. Un ensemble hollandais viendra chanter ses œuvres. C’est un temps très fort. Cela s’enchainera avec un concert dans la cour Granvelle avec l’ensemble Cristofori.

La journée au château de Montfaucon est aussi un point important du festival tout comme les cinq concerts au centre Diocésain, les concerts au rectorat dans la chapelle Saint Nicolas à Besançon. Je pense également à la randonnée musicale de sept  kilomètres de Jougne à Orbe (en Suisse). Sur la route, il y aura trois concerts de proposés ».

Quelles sont les nouveautés cette année ?

Arthur Schoonderwoerd : « Nous avons un partenariat avec le collège Lumière. Nous ferons un projet avec une classe de troisième. Ce dernier s’intitule « Si j’étais musicien ». Il s’agit d’apprendre à faire des photos de musiciens ou d’artistes. Yves Petit, un photographe, interviendra plusieurs fois au sein du collège. Ainsi, les élèves se rendront sur les répétitions des musiciens et pendant le concert. Une exposition suivra. C’est un très bon moyen de faire découvrir la musique avec la photo ».

(concert du CRR avec les jeunes chanteurs)

mC : Quel est le fil conducteur du festival ?

Arthur Schoonderwoerd : « C’est un équilibre des musiques de toutes les époques. Il y a d’ailleurs un concert important avec des musiciens syriens en résidence. Ils inviteront donc au voyage à travers la Mésopotamie avec de la musique irakienne et syrienne très ancienne. Un luthiste et un oudiste se rencontreront. C’est donc la musique arabe et espagnole du 17e qui se rencontrent. Ces musiques ont vécu sur le même territoire, en même temps (ce concert se déroulera au Musée des Beaux-Arts de Besançon).

Le thème « horizon » a été choisi pour montrer la musique de toutes les époques. (Moyen-âge, baroque, classique, pré-romantique et romantique). Il s’agit de faire découvrir d’autres horizons avec des instruments d’époque ».

Retrouvez la programmation complète du festival ici (brochure téléchargeable)

Info +

Festival du 25 mai au 2 juin 2019

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.68
couvert
le 26/05 à 21h00
Vent
0.56 m/s
Pression
1015.92 hPa
Humidité
89 %

Sondage