154 postes supprimés à la rentrée dans les écoles en Franche-Comté

Publié le 06/01/2012 - 18:17
Mis à jour le 06/01/2012 - 18:17

Mercredi, Eric Martin, le recteur d’académie à réuni un groupe de travail pour dévoiler les dotations en postes pour chaque département. Sur les 5 700 postes supprimés en France à la rentrée, la Franche-Comté devra rendre au total 154 équivalent temps plein. Si, en raison des effectifs, 6 ouvertures de classes sont envisagées dans le Doubs ; le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort devraient respectivement en fermer 43, 14 et 9.

dsc_3155.jpg
archives © roman

Carte scolaire

PUBLICITÉ

Voici dans le détail les chiffres annoncés à l’issue du groupe de travail de mercredi (Source SNUIPP) concernant le premier degré (maternelle et primaire) 

 

 

Prévision de la variation du nombre d'élèves attendus en septembre 2012

Dotation pour les classes

Dotation pour les postes « hors classe »

Dotation pour les intervenants langues

Total

Académie de Franche Comté

– 1 124

– 60

– 65

– 29

– 154

Doubs

+ 104

+6

– 34

– 14

– 42

Jura

– 791

– 43

– 12

-6

– 61

Haute Saône

– 258

– 14

– 13

-6

– 33

Territoire de Belfort

– 179

-9

-6

-3

– 18

Le syndicat déclare que les six postes « donnés » au département du Doubs seront pris dans les autres départements. Par ailleurs 65 postes « hors classes » seront supprimés dont 34 postes postes de Rased, Réseaux d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté, et 29 postes d’intervenants en langue.

 

Pour le SNUipp-FSU, ces mesures dégraderaient fortement « une situation actuellement déjà préoccupante concernant entre autres  la prise en charge des élèves en difficultés scolaires,  le remplacement des absences d'enseignants, la formation continue, la direction d'école…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.35
légère pluie
le 21/10 à 15h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %

Sondage