20 % des habitants de Bourgogne-Franche-Comté en difficulté pour utiliser internet

Publié le 24/05/2022 - 10:45
Mis à jour le 25/05/2022 - 13:09

Selon un récent rapport de l’Insee, 440.000 habitants de 15 ans et plus  n’ont pas utilisé internet au cours de l’année 2019. L’ouest de la Bourgogne Franche-Comté est encore plus concerné par cette « illettrisme numérique »  caractérisé par l’inaptitude à utilisé les outils numériques au quotidien.

Malgré une accélération de la numérisation des services liée à la crise du covid, une partie de la population française ne maîtrise pas les outils et les ressources numériques. On appelle cela l’illectronisme. L’âge, le niveau d’étude et la classe sociale sont les principaux des facteurs de la fracture numérique.

Sur les 440.000 habitants de la région concernés, 8 sur 10 n’ont pas utilisé internet dans l’année 2019 et 2 sur 10 n’ont tout simplement pas les compétences numériques de base.

75 % des 80 ans ou plus en situation d’illectronisme

En Bourgogne Franche-Comté le déterminant de l’âge se confirme logiquement. 75 % des 80 ans ou plus sont en situation d’illectronisme, un niveau décroissant selon le niveau de diplôme. Avoir utilisé internet pour des raisons professionnelles dans sa carrière y joue effectivement un rôle.

©

Un taux d’illectronisme plus faible dans l’est de la région

Taux d’illectronisme par intercommunalite? en Bourgogne-Franche- Comte? ©

Dans les grands pôles urbains et le long des grands axes de communication, le taux d’illectronisme est plus faible.

Dijon métropole, Grand Besançon métropole et leurs communes sont d’ailleurs les moins touchés de la région en raison d’une population plus jeune et plus favorisée socialement.

La Haute-Saône, en revanche, fait partie des départements les plus concernés. En cause, un territoire qui se caractérise par une population plus âgée avec un taux d’illectronisme variant de 20 à 23%.

Par ailleurs, 86% Bourguignons-Francs-Comtois ont un accès à internet et près d’un quart ont une maitrise élevée des outils numériques. Également en cause, la qualité de la couverture numérique et le coût de l’équipement qui peuvent être un frein à l’utilisation du numérique.

"La lutte contre ce phénomène est un enjeu d’égalité entre les territoires d’accès aux droits et d’insertion sociale"  Insee Bourgogne-Franche-Comté

À l’été 2022, l’agence nationale de lutte contre l’illectronisme déploiera des démarches pour maitriser les compétences numériques de base, et accompagner les personnes en difficulté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Dijon recevra les Assises européennes de la transition énergétique en 2026

Alors que se tiendra à Dunkerque la 25ème édition des Assises européennes de la transition énergétique les 10, 11 et 12 septembre 2024, les trois co-organisateurs historiques de l’évènement – la Communauté urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’ADEME - annoncent l’entrée officielle de deux nouveaux territoires, Dijon et Strasbourg, dans l’organisation de cet évènement pour répondre collectivement aux défis cruciaux de la transition énergétique : le dérèglement climatique et la souveraineté énergétique nationale et européenne.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.89
peu nuageux
le 25/02 à 0h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
88 %