Vingt migrants dont deux nourrissons vivent sur un camp de fortune à Granvelle

Publié le 11/04/2017 - 17:02
Mis à jour le 13/04/2017 - 09:05

Depuis plusieurs jours des migrants se sont installés place Granvelle à Besançon pour « fuir leur pays et la guerre ». Nous les avons rencontrés ce mardi 11 avril 2017 pour savoir d’où ils viennent, pourquoi ont-ils fui leur pays d’origine et leur objectif.

Vingt migrants sont arrivés à Besançon depuis plusieurs jours. L'une des personnes nous précise qu'elle est dans le kiosque de Granvelle "depuis sept jours" . L' installation de fortune est constituée de quelques tentes et de matelas.

Dix adultes et dix enfants occupent les lieux dont deux nourrissons. "L'un d'eux présenterait des douleurs à l'abdomen", selon un migrant. En tout, quatre familles sont réunies : une d'Albanie (présente depuis sept jours), une de Serbie (présente depuis sept jours) et deux de Bosnie (présentes depuis deux jours). "Il n'y a plus de travail en Bosnie" nous précise une mère de famille. Les métiers d'origine de ces migrants vont du maçon à l'analyste de laboratoire.

Des tensions encore vives en Bosnie

"Nous fuyons la guerre et vennont pour la démocratie" s'explique un migrant bosniaque dans un anglais approximatif. Les tensions, au niveau politique, sont encore présente en Bosnie-Herzégovine : "En février 2017, les tensions entre Bosno-serbes et Bosniaques ont été ravivées par le souhait de ces derniers de déposer un recours en révision devant la Cour internationale de justice s’agissant du jugement rendu en 2007 sur la responsabilité de la Serbie pour génocide. Les Bosno-serbes dénoncent cette décision, estimant que M. Izetbegovic l’a prise hors du cadre des institutions centrales" explique le ministère.

Des migrants dans l'attente

Ils n'ont encore "pas eu d'aide de la Pada" (plate-forme d'accueil pour les demandeurs d'asile), ont-ils expliqué, "ni pour le logement, ni pour manger". "Des épiceries sociales auraient déjà été alertées et les familles seraient également enregistrées", selon nos sources. Une commission au niveau du conseil départementale pour "un public sans ressources" doit avoir lieu pour un éventuel relogement. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Sondage – Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale ?

Directement après l’annonce des résultats des élections européennes ce dimanche 9 juin 2024 où le RN est arrivé largement en tête, le chef de l’État a pris la décision de dissoudre l’Assemblée nationale afin de "redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote". Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron ? C’est notre sondage de la semaine.

Comment fonctionne le Parlement européen ?

Le siège du Parlement européen se situe à Strasbourg. C’est donc en France que se réuniront les 720 eurodéputés élus le 9 juin 2024 pour exercer les pouvoirs législatifs, budgétaire et de contrôle politique au niveau européen. On fait le point sur le rôle principal du Parlement qui est de représenter l’intérêt des citoyens de l’Union Européenne sur divers sujets.

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Les Alliés sans la Russie mais avec Zelensky attendus à Omaha Beach pour les 80 ans du D-Day

+ le programme de journée • Huit décennies plus tard, sur la même plage d'Omaha la "sanglante", contre "l'agresseur": les Alliés se retrouvent jeudi 6 juin 2024 sans la Russie en Normandie mais au côté de l'Ukrainien Volodymyr Zelensky, pour célébrer la victoire sur le nazisme alors que la guerre sévit de nouveau en Europe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.26
légère pluie
le 15/06 à 12h00
Vent
6.07 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
59 %