2012 : intrigant "teaser" sur internet pour un candidat mystère

Publié le 29/09/2011 - 16:53
Mis à jour le 29/09/2011 - 16:53

Plusieurs clips mystères sont postés sur internet depuis quelques jours pour promouvoir une candidature à la présidentielle, présentée comme "une nouvelle démarche citoyenne", qui devrait être annoncée mercredi prochain. Une campagne réalisée par l'agence de communication Euro RSCG. Au bénéfice de Jean-Pierre Chevènement ?

Sur le dernier message diffusé jeudi (http://www.youtube.com/user/NvleDC), un court texte "exigez un monde meilleur" vient se coller sur une foule de gens qui marchent, dans les tons bleu-gris sous un bandeau orangé, avant la conclusion : "J-6 vous avez rendez-vous avec une nouvelle démarche citoyenne".

Les jours précédents, un premier "teaser" (clip utilisé en marketing) montre une photo de l'Assemblée nationale, dans les mêmes codes couleur, où est écrit "gouverner c'est prévoir de sauver des vies".

Un autre devant un iceberg : "pour sauver la planète, commençons par ses habitants", ou encore à l'hôpital où une petite fille vient voir son père malade : "pourquoi réformer la retraite si on ne peut pas la prendre?"   A "J-7", a également été diffusée une mini-vidéo "la vie a plus de valeur que la bourse".

A chaque fois, sonnent durant les quelques secondes que durent ces clips les premières notes entêtantes et tristes de la chanson "Where the wild roses grow" (où poussent les roses sauvages), écrite en 1996 par l'australien Nick Cave et chantée en duo avec Kylie Minogue, inspirée d'une balade irlandaise.

Les entourages de Jean-Louis Borloo (Parti radical), Hervé Morin (Nouveau centre), Dominique de Villepin (République solidaire), François Bayrou (MoDem) et Jean-Pierre Chevènement (MRC) qui doit publier un livre "Sortir la France de l'impasse" justement mercredi prochain, ont démenti auprès de l'AFP être à l'origine de cette campagne internet.

Bien avant les "teasers" sur internet, le magazine L'Express avait lancé en 1963 la campagne de "Monsieur X", candidat idéal de l'opposition à de Gaulle, qui s'était révélé être Gaston Defferre. Mais sa candidature n'était finalement pas allée au bout.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Les taux de participation en Bourgogne-Franche-Comté à la mi-journée

Voici les taux de participation des différents départements de la région à midi. En Bourgogne-Franche-Comté, le taux de participation est de 13,87% contre un peu plus de 17 % en 2015 . En France, la participation est de 12,22 % en baisse de quatre points comparé aux dernières élections régionales.

Régionales en Bourgogne Franche-Comté : les candidats et la fusion des régions

Depuis 2015, la Bourgogne et la Franche-Comté font destin commun. Une fusion qui n'est pas pour autant acceptée par tous les habitants. Certains y voient une perte d'identité et de visibilité. Comment les candidats aux élections régionales voient-ils cette rivalité entre les deux ex régions et entre Besançon et Dijon ?

Régionales et Départementales 2021 : déplacement de trois bureaux de vote à Besançon

Dans le cadres des élection régionales et départementales de 20 et 27 juin 2021, la Ville de Besançon a essayé de maintenir les bureaux de vote à leur adresse habituelle mais trois d’entre eux ont dû être déplacé. Ces élections ont la particularité d’être un double scrutin simultané et nécessitent une organisation particulière, le nombre de bureau de vote passant de 68 à 136.

Poutine salue un sommet « constructif » avec Biden mais n’annonce rien

Le président russe Vladimir Poutine a jugé mercredi 16 juin 2021 que son premier sommet avec son homologue américain Joe Biden avait été constructif, "sans animosité", mais n'a pas annoncé d'initiative concrète. Les deux hommes se sont retrouvés à Genève pour essayer d'apaiser les tensions très fortes entre les deux pays.

Régionales en Bourgogne-Franche-Comté : quel candidat répond le mieux à l’urgence climatique ?

+ Réaction EELV • Le Réseau Action Climat a publié ce jeudi 17 juin une analyse des programmes des quatre principaux candidats pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, au regard de leurs propositions pour faire face à l’urgence climatique et sociale. Alors que Marie-Guite Dufay (PS-PCF) et Denis Thuriot (LREM) proposent "des programmes insuffisants", Gilles Platret (LR) et Julien Odoul (RN) "sont largement à la traîne et ne tiennent visiblement pas compte de l’urgence climatique", selon l'étude.

Régionales 2021 : Gabriel Attal à Besançon en soutien au candidat LREM

Pour remplacer la venue de Jean Castex, c'est le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal qui vient soutenir Denis Thuriot, candidat de la majorité présidentielle aux élections régionales en Bourgogne Franche-Comté lors d'un meeting à Besançon ce vendredi 18 juin 2021. Une dizaine de gilets jaunes se sont rendus sur place afin d'attendre l'arrivée du porte-parole du gouvernement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.06
forte pluie
le 20/06 à 15h00
Vent
0.26 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
67 %

Sondage