Alerte Témoin

2012 : intrigant "teaser" sur internet pour un candidat mystère

Publié le 29/09/2011 - 16:53
Mis à jour le 29/09/2011 - 16:53

Plusieurs clips mystères sont postés sur internet depuis quelques jours pour promouvoir une candidature à la présidentielle, présentée comme "une nouvelle démarche citoyenne", qui devrait être annoncée mercredi prochain. Une campagne réalisée par l'agence de communication Euro RSCG. Au bénéfice de Jean-Pierre Chevènement ?

Sur le dernier message diffusé jeudi (http://www.youtube.com/user/NvleDC), un court texte "exigez un monde meilleur" vient se coller sur une foule de gens qui marchent, dans les tons bleu-gris sous un bandeau orangé, avant la conclusion : "J-6 vous avez rendez-vous avec une nouvelle démarche citoyenne".

Les jours précédents, un premier "teaser" (clip utilisé en marketing) montre une photo de l'Assemblée nationale, dans les mêmes codes couleur, où est écrit "gouverner c'est prévoir de sauver des vies".

Un autre devant un iceberg : "pour sauver la planète, commençons par ses habitants", ou encore à l'hôpital où une petite fille vient voir son père malade : "pourquoi réformer la retraite si on ne peut pas la prendre?"   A "J-7", a également été diffusée une mini-vidéo "la vie a plus de valeur que la bourse".

A chaque fois, sonnent durant les quelques secondes que durent ces clips les premières notes entêtantes et tristes de la chanson "Where the wild roses grow" (où poussent les roses sauvages), écrite en 1996 par l'australien Nick Cave et chantée en duo avec Kylie Minogue, inspirée d'une balade irlandaise.

Les entourages de Jean-Louis Borloo (Parti radical), Hervé Morin (Nouveau centre), Dominique de Villepin (République solidaire), François Bayrou (MoDem) et Jean-Pierre Chevènement (MRC) qui doit publier un livre "Sortir la France de l'impasse" justement mercredi prochain, ont démenti auprès de l'AFP être à l'origine de cette campagne internet.

Bien avant les "teasers" sur internet, le magazine L'Express avait lancé en 1963 la campagne de "Monsieur X", candidat idéal de l'opposition à de Gaulle, qui s'était révélé être Gaston Defferre. Mais sa candidature n'était finalement pas allée au bout.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura le 22 septembre

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

OP Véolia – Suez : le sénateur Longeot s’oppose à la fusion

Le sénateur du Doubs attire l'attention du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur l'annonce d'une offre publique d'achat (OPA) de Veolia sur la totalité du capital de Suez. Jean-François Longeot met l’accent sur "la principale crainte qui reste bien le haut risque de casse sociale avec un plan social massif qui menacerait les 30 000 salariés du groupe en France".

General Electric : 89 emplois vont être supprimés à Belfort, le maire interpelle le président de la République

Mise à jour le 10 septembre • Le groupe General Electric va annoncer ce mercredi 9 septembre la suppression de plusieurs centaines d'emplois en France. À Belfort, la filière hydro (turbines et alternateurs pour les barrages hydroélectriques) verra 89 emplois supprimés. Le maire de la ville se dit "consterné" par des décisions "inadmissibles".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     26.55
    couvert
    le 19/09 à 15h00
    Vent
    2.15 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage