Coupes budgétaires dans le sport : une décision "inacceptable" (C. Perrin)

Publié le 11/09/2018 - 15:07
Mis à jour le 11/09/2018 - 15:12

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a tenu à s'exprimer ce 10 septembre 2018 suite aux coupes budgétaires du Ministère de Sport. Une décision qui est pour lui "inacceptable".   

cperrin_0
dr

Suite à l’annonce faite par le Gouvernement de supprimer 1 600 postes de conseillers techniques sportifs et de réaliser une réduction de 30 millions d’euros du budget du ministère des Sports, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, Vice-président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, dénonce "une décision inacceptable qui menace fortement l’ensemble des fédérations sportives".

"Depuis 2017, le ministère des Sports n’a cessé de voir ses dotations budgétaires baisser et aujourd’hui, sous couvert d’une nouvelle contrainte de rigueur budgétaire, le milieu associatif sportif est à nouveau la variable d’ajustement de l’État alors que le sport est vecteur de socialisation, de bien-vivre ensemble et de transmission des valeurs de la République".

"L'Etat se désengage à nouveau"

Le sénateur poursuit : "Après la baisse des crédits du CNDS, la suppression des contrats aidés, la réduction des dotations de l’État aux collectivités ou encore la suppression de la réserve parlementaire, l’État se désengage à nouveau du sport alors qu’il constitue un réel investissement au service de la population et plus particulièrement de la jeunesse".

Les associations sont confrontées à des difficultés budgétaires croissantes notamment en milieu rural. Il est donc évident qu’une telle restriction budgétaire mettrait en danger de nombreux clubs et restreindrait alors le droit d’accès au sport pour toutes et tous".

"Une annonce contradictoire"

"Cette annonce est d’autant plus contradictoire qu’elle intervient à quelques années des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, mettant ainsi en exergue l’absence de volonté du Gouvernement de porter une ambition à la hauteur du sport français. Seule une politique culturelle sportive ambitieuse permettra de redonner au sport sa place essentielle dans notre société"

(Communiqué de presse de Cédric Perrin, sénateur de Haute-Saône)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6
nuageux
le 27/11 à 9h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
82 %

Sondage